DE | FR
Une chaîne de restauration rapide a trouvé une nouvelle solution au manque de main-d'œuvre dans leurs établissements.
Une chaîne de restauration rapide a trouvé une nouvelle solution au manque de main-d'œuvre dans leurs établissements.
Image: shutterstock

Un fast food demande à ses employés de bureau de se mettre à la plonge

Face à la pénurie de travailleurs dans le domaine de la restauration, certains employeurs sont prêts à tout pour faire tourner leurs établissements.
11.10.2021, 06:1611.10.2021, 09:57

La chaîne de restauration rapide Raising Cane's Chicken Fingers (Cane's) a trouvé une nouvelle solution au manque de main-d'œuvre dans leurs établissements: elle demande à ses employés de travailler comme cuisiniers et caissiers.

L'entreprise compte au total 750 employés de bureau, dont 500 dans leurs locaux situés à Dallas, au Texas. Parmi eux, 250 iront sur le terrain comme employés de première ligne. Les 250 autres, qui travaillent comme spécialistes du marketing et formateurs, passeront à des postes de restauration et de recrutement.

Ces employés seront logés aux frais de l'entreprise

Les employés seront logés dans des hôtels pendant une à deux semaines aux frais de l'entreprise. D'autres employés de l'entreprise s'efforceront de recruter d'autres travailleurs ou travailleront dans l'un de leurs 500 restaurants à travers le pays.

«Tout le monde est sur le pont»
AJ Kumaran, directeur général de Cane's
cnn

Avant de rejoindre les brigades de nombreux établissements, la plupart des employés auront déjà suivi une formation de cuisinier ou de caissier, comme l'a indiqué le directeur général de l'entreprise, sur CNN.

Embaucher 10 000 personnes supplémentaires en 50 jours

En septembre, pour le deuxième mois consécutif, l'économie américaine a créé beaucoup moins d'emplois que prévu, après un ralentissement spectaculaire de la croissance de l'emploi en août. L'embauche dans les restaurants et les bars a chuté, les consommateurs évitant de sortir en raison du variant Delta.

«Nous avons constaté les effets de la pénurie de main-d'œuvre à la mi-septembre, lorsque les demandes d'emploi ont soudainement diminué en ligne. Très vite, nous avons dû commencer à réduire les heures d'ouverture, nous avons dû réduire certains de nos canaux, comme la vente à l'emporter et les repas servis sur place. C'est évidemment une période sans précédent, il n'y a pas de manuel sur la façon de s'en sortir.»
AJ Kumaran, directeur général de Cane's
cnn

Le patron de la chaîne a également déclaré que la société investira 70 millions de dollars dans les salaires des travailleurs actuels, afin de les augmenter au cours des prochaines semaines. Cane's cherche à embaucher 10 000 personnes de plus, d'ici 50 jours.

En parlant de restauration: Copin comme cochon: Ta façon de manger

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Omar Sy signe un contrat exclusif avec Netflix

Link zum Artikel

Trump a failli confier la direction de la Banque mondiale à sa fille

Link zum Artikel

Pourquoi le Royaume-Uni «a échoué face à la pandémie»?

Link zum Artikel

Une nouvelle commune vaudoise a été victime de cyberattaque

Link zum Artikel

Fâchés et épuisés, tous les employés d'un fast food démissionnent

Déçus par des conditions de travail difficiles et des salaires trop bas, les collaborateurs d'un fast food dans le Nebraska (USA) ont démissionné en bloc.

Une décision inédite, devenue virale, suite à un fait divers dans le Nebraska, aux Etats-Unis. Un panneau annonçant la démission en bloc d'un groupe d'employés de la chaîne de fast food Burger King a fait le tour du web. La raison? Des conditions de travail difficiles et des salaires trop bas, comme le rapporte CNN.

L'ensemble des collaborateurs a préféré aller s'inscrire au chômage, plutôt que de continuer à travailler pour le restaurant. Depuis le début de la pandémie, le gouvernement …

Lire l’article
Link zum Artikel