DE | FR

A New York, même les étrangers vont pouvoir voter

Le conseil municipal de New York a adopté jeudi une législation pour permettre aux étrangers de voter aux élections locales.
Le conseil municipal de New York a adopté jeudi une législation pour permettre aux étrangers de voter aux élections locales.Image: sda
Une mesure approuvée jeudi fait de la ville de New York la plus grande des Etats-Unis à ouvrir les urnes à ses 800 000 détenteurs de carte verte et aux «Dreamers», les jeunes arrivés illégalement sur le territoire américain.
10.12.2021, 04:3410.12.2021, 08:40

Le conseil municipal de New York a adopté, jeudi, une législation pour permettre aux étrangers de voter aux élections locales. C'est la première grande ville des Etats-Unis à prendre une telle mesure.

«Cette loi locale, adoptée par 33 voix "pour" (14 contre, deux abstentions) doit permettre aux résidents permanents légaux et aux personnes autorisées à travailler aux Etats-Unis qui résident à New York et n'ont pas la citoyenneté américaine de participer aux élections municipales.»

Un vote «historique»

Plusieurs élus démocrates du conseil municipal ont salué un vote «historique», tout comme des associations de défense des droits des immigrés. Cette mesure pourrait concerner environ un million d'étrangers vivant à New York, sur un total de neuf millions d'habitants.

La capitale culturelle et économique de l'Est américain, bastion démocrate et progressiste, a adopté cette mesure au moment où les débats sont récurrents aux Etats-Unis sur l'accès au vote des minorités.

A partir de janvier 2023

Plusieurs Etats américains se sont attelés, ces derniers mois, à utiliser des allégations infondées de fraudes à la présidentielle de 2020 pour faire passer des lois visant, selon leurs détracteurs, à restreindre ces droits de vote.

En fin de mandat, le maire démocrate de New York, Bill de Blasio, s'est lui-même interrogé sur l'autorité légale de la ville face à l'Etat de New York pour permettre le vote des étrangers, tout en assurant qu'il ne s'y opposerait pas. Si elle était appliquée, la mesure pourrait prendre effet à partir de début 2023. (ats/jch)

En parlant de la Grande Pomme: A New York, Le sapin de Fox News a pris feu

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Hillary Clinton pourrait-elle être candidate en 2024 face à Trump?

Link zum Artikel

Le président de Credit Suisse pensait être au-dessus des règles Covid-19

Link zum Artikel

Il ne manquait plus qu'un restaurant NFT à New York, le voici

Link zum Artikel

Les îles Tonga sont coupées du monde réel et virtuel à cause d'un volcan

Link zum Artikel
Recommandations de sécurité pour les vacancières: le Costa Rica s'excuse
S'habiller comme les autochtones, ne pas se déplacer seules la nuit ou adopter un comportement amical: des recommandations adressées à toutes les touristes créent la polémique au Costa Rica.

Le gouvernement du Costa Rica s'est excusé pour des recommandations de sécurité controversées adressées aux voyageuses étrangères, contenues dans un guide du ministère du tourisme s'adressant à toutes les femmes. Il y était notamment conseillé de:

L’article