DE | FR
Image: Shutterstock

Trump réussit à bloquer la publication de documents brûlants

Un tribunal américain a accepté, jeudi, la requête de l'ancien président américain de suspendre temporairement la publication de documents de la Maison Blanche qui pourraient l'impliquer dans l'assaut du Capitole du 6 janvier.
12.11.2021, 07:5612.11.2021, 08:14

Ce sont des documents qui sont réclamés par la commission spéciale de la Chambre des représentants qui enquête sur l'assaut du Capitole. Leur publication «d'intérêt public» avait été ordonnée mardi par un juge fédéral afin de comprendre «les événements qui ont mené au 6 janvier» et le niveau d'implication de Donald Trump.

«Cette décision ne doit en aucun cas être interprétée comme une décision sur le fond de l'affaire»
Tribunal américain

Saisie par les avocats de l'ancien président des Etats-Unis, une cour d'appel a déclaré jeudi avoir accordé une «injonction administrative» et fixé les débats au 30 novembre au lieu du 10 novembre.

Mais que s'est-il passé au Capitole?
Le 6 janvier 2021, des milliers de partisans de Donald Trump s'étaient réunis à Washington au moment où le Congrès certifiait la victoire de son rival démocrate Joe Biden à la présidentielle de novembre 2020.

Le milliardaire s'était adressé à la foule, martelant, sans «fondement», que «l'élection» lui avait été «volée». Plusieurs centaines de manifestants s'étaient alors lancés à l'assaut du temple de la démocratie américaine, semant le chaos et la violence jusque dans l'hémicycle.

Notes vocales, agenda, projet de texte

Ces documents composés de quelque 770 pages sont conservés aux Archives nationales. Ils comprennent notamment les dossiers d'anciens proches conseillers de Donald Trump, mais pas que.

Parmi les autres documents que l'ancien président ne veut pas que le Congrès consulte figurent:

  • Des notes vocales adressées à son ancienne attachée de presse, Kayleigh McEnany
  • Une note manuscrite sur les événements du 6 janvier
  • Un projet de texte de son discours lors du rassemblement «Save America», qui a précédé l'attaque.
  • Le journal quotidien de la Maison Blanche, soit un compte rendu de ses activités, voyages, briefings et appels téléphoniques.

Donald Trump, qui nie toute responsabilité dans le coup de force, invoque le droit de l'exécutif à garder certaines informations secrètes pour bloquer la divulgation des comptes-rendus de ses réunions ou la liste de ses appels téléphoniques. (ats/mndl)

En parlant des Etats-Unis, vous avez vu ce que leur robots sont capables de faire?

Plus d'articles sur les Etats-Unis

Google ignore le télétravail en s'offrant des bureaux à 2 milliards

Link zum Artikel

Cette jeune fille prête à tout pour réussir dans le porno

Link zum Artikel

La Californie veut une loi pour des rayons de jouets «non genrés»

Link zum Artikel

Après 30 ans d'interdiction, le retour des fusils d'assaut en Californie?

Link zum Artikel
En Californie, un maire veut taxer les propriétaires d'armes à feu
Un texte de loi obligerait les propriétaires à s'acquitter d'une modeste taxe annuelle de 25 dollars (23 francs), destinée à financer des ONG luttant contre les violences liées aux armes.

La ville californienne de San José veut contraindre les possesseurs d'armes à feu à prendre une assurance pour les dommages que leurs engins pourraient provoquer. Un décret a été examiné mardi en première lecture par le conseil municipal.

L’article