ciel couvert
DE | FR
International
Etats-Unis

Viol à Philadelphie: une femme a été agressée devant douze passagers

viol train philadelphie pennsylvanie etats-unis crime drame passagers témoins
Image: shutterstock

A Philadelphie, 12 passagers d'un train assistent à un viol sans réagir

Les Etats-Unis sont sous le choc après le viol d’une femme dans un train, sous le regard de passagers qui n’ont pas réagi. Certains auraient même filmé la scène.
21.10.2021, 04:0021.10.2021, 09:14

Ce crime serait sûrement passé inaperçu sans les images de vidéosurveillance et c'est ce qui rend le drame encore plus glaçant. De nombreux américains sont horrifiés, après avoir appris qu'une femme a été violée dans un train à Philadelphie, devant une douzaine de passagers. Aucun d'entre eux n'est intervenu pour aider la victime.

«Des gens ont été témoins de cet acte et avaient leurs téléphones dans les mains. Des gens avaient leur téléphone pointé en direction de la femme qui était attaquée».
Thomas Nestel III, chef de la police de la Southeastern Pennsylvania Transportation Authority

Cela s'est passé la semaine dernière et ce viol a eu lieu sous le regard de personnes qui partageaient le même wagon. Et, comble du sordide, certains passagers auraient même filmé la scène, qui aurait duré environ huit minutes, comme le rapporte le New York Times.

Le déroulé des faits, «révoltants»

Selon la police locale de la Pennsylvanie du sud (SEPTA), les services de secours n’ont reçu aucune alerte venant de témoins directs du viol. Voici le déroulé des faits

  • L’agresseur, un homme âgé de 35 ans, aurait passé environ 45 minutes, avant le viol, à harceler la femme au point même de toucher sa poitrine;
  • La femme l’a repoussé puis a tenté de l’arrêter. L’individu lui a alors arraché ses vêtements;
  • La victime aurait essayé de se défaire de son bourreau, en vain;
  • Un employé travaillant dans le train a finalement appelé le 911 (le 117 en Suisse).
« Une douzaine de personnes  se trouvaient dans le wagon où a eu lieu le viol. Je suis révolté par ceux qui n’ont rien fait pour aider cette femme. J'estime que toute personne présente dans ce train doit se regarder dans la glace et se demander pourquoi elle n’est pas intervenue ».
Timothy Bernhardt, responsable de la police locale

Cela rappelle une autre affaire sordide

Comme l'indique CNN, cette affaire rappelle aux Américains une autre affaire sordide, la tristement célèbre histoire de Kitty Genovese. La jeune femme avait été assassinée dans le Queens, à New York, en 1964, lors d'une attaque brutale au couteau.

Deux semaines après son meurtre, le New York Times a publié un article intitulé «Les 37 personnes qui ont assisté au meurtre, sans intervenir», s'appuyant sur les déclarations de la police selon lesquelles, sur 38 témoins, un seul a fini par appeler les flics.

«L'effet du témoin»

Le meurtre de Kitty Genovese s'est avéré être le meilleur exemple de ce que certains psychologues appellent «l'effet du témoin». Ce que ça veut dire? Plus il y a de témoins d'un crime, moins il est probable qu'un seul d'entre eux appelle la police. L'affaire Genovese a indigné toute une ville, passant du crime réel à une sorte de methaphore de la déchéance morale causée par la vie urbaine.

Un train entre en collision avec un camion

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
L'Etat islamique annonce la mort de son chef et son successeur
Le porte-parole du groupe a indiqué qu'Abou Hassan al-Hachimi al-Qourachi, un Irakien, avait trouvé la mort en combattant les ennemis de Dieu, sans autre détail sur le lieu, la date ou les circonstances de sa mort.

Le groupe jihadiste Etat islamique (EI), qui avait instauré un régime de terreur en Irak et en Syrie avant d'être défait, a annoncé mercredi le décès de son chef, tué au combat, et la nomination d'un successeur.

L’article