DE | FR

Dernier coucou de Joe Biden avant la coloscopie qui lui fera perdre le pouvoir

Le président américain passe un check-up santé très attendu. Par ailleurs, cette coloscopie fait perdre son pouvoir à Joe Biden au profit de Kamala Harris.
19.11.2021, 16:1119.11.2021, 17:15

Le président américain Joe Biden va subir, ce vendredi, une coloscopie «de routine», un examen sous anesthésie générale. Ses pouvoirs seront transférés temporairement à sa vice-présidente, Kamala Harris, a annoncé la Maison-Blanche.

Pourquoi c'est important?

Les détails du bilan de santé du président, qui fête ses 79 ans samedi, seront publiés dans l'après-midi, a précisé l'exécutif américain. Biden, qui ne fume pas et ne boit pas, est entièrement vacciné contre le Covid-19 et a reçu sa troisième dose fin septembre.

Joe Biden salue les photographes à son arrivée pour sa coloscopie.
Joe Biden salue les photographes à son arrivée pour sa coloscopie.Image: sda

Il est le plus vieux président de l'histoire des Etats-Unis et a fait savoir publiquement qu'il comptait postuler à sa propre succession en 2024, mais son âge alimente les spéculations sur le fait qu'il pourrait renoncer.

Pourquoi Biden perd le pouvoir?

«Comme cela a été le cas lorsque le président George W. Bush a subi la même intervention en 2002 et 2007, et conformément à la procédure prévue par la Constitution, le président Biden transférera ses pouvoirs à la vice-présidente pour une courte période, pendant qu'il est sous anesthésie»
La Maison-Blanche

(jah/ats)

Aucun rapport, mais c'est marrant 👇

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Hillary Clinton pourrait-elle être candidate en 2024 face à Trump?

Link zum Artikel

Le président de Credit Suisse pensait être au-dessus des règles Covid-19

Link zum Artikel

Il ne manquait plus qu'un restaurant NFT à New York, le voici

Link zum Artikel

Les îles Tonga sont coupées du monde réel et virtuel à cause d'un volcan

Link zum Artikel
2021 a été l'une des sept années les plus chaudes selon l'ONU
L'année 2021 a été l'une des sept plus chaudes observées, malgré le courant froid de La Niña. La température moyenne a dépassé de 1,1°C celle de la période préindustrielle.

Le réchauffement par décennie devrait continuer à augmenter, a rapporté mercredi, à Genève, l'Organisation météorologique mondiale, institution spécialisée de l'Organisation des Nations unies (ONU). Ce constat apparaît suite à l'année écoulée qui a été plus chaude que les précédentes où la Niña avait été identifiée, a fait remarquer le secrétaire général de l'OMM Petteri Taalas.

L’article