DE | FR
Des milliers de New-Yorkais sont sur une liste d'attente pour des beignets de la boulangerie Kora.
Des milliers de New-Yorkais sont sur une liste d'attente pour des beignets de la boulangerie Kora.Image: twitter

Ils voulaient vendre quelques donuts, 10 000 personnes leur passent commande

Des milliers de New-Yorkais sont sur une liste d'attente pour des beignets de la boulangerie Kora, fondée après que ses propriétaires aient perdu leur emploi à cause du coronavirus.
31.12.2021, 04:0131.12.2021, 13:50

Vous vous souvenez de la mode des cronuts (en 2013) et des cupcakes du Magnolia Bakery, rendus célèbres par la série Sex and the City (l'original, pas le remake de 2021)? A New York, le dernier phénomène culinaire est une boulangerie en ligne proposant uniquement des donuts (beignets américains). La douceur, en forme de cercle avec un trou au milieu, est devenue si demandée que 10 000 clients sont actuellement en attente de leur commande.

Réalisée avec des saveurs d'inspiration philippine, la confection de ces beignets ne devait être qu'un projet à court terme. Le couple, qui a fondé cette petite boulangerie artisanale dans sa propre cuisine, s'était soudainement retrouvé sans emploi à cause de la pandémie.

La préparation de ces donuts, en vidéo:

De deux chômeurs à cinq employés

La chef Kimberly Camara a commencé à fabriquer des beignets dans son appartement de Woodside, dans le Queens, à l'été 2020, avec son partenaire Kevin Borja, après avoir tous deux perdu leur emploi à Union Square Hospitality Group lorsque le coronavirus a frappé la ville.

Tous deux âgés de 28 ans, ces Américains, dont les parents sont originaires des Philippines, ont d'abord pu compter sur l'aide de leurs amis et de leur famille pour livrer les donuts aux clients à travers la grande pomme. Aujourd'hui, les jeunes entrepreneurs forment une équipe de cinq personnes salariées à plein temps, ils louent une cuisine industrielle et cherchent à ouvrir leur toute première boulangerie en dur, à New York, comme le rapporte The Guardian.

Une véritable success story en pleine pandémie

Leur activité en ligne, qui compte plus de 38 000 followers sur Instagram, a attiré tellement de commandes que lorsque leur liste d'attente a atteint 10 000 personnes, ils ont dû fermer temporairement leur site internet, le temps de traiter toutes les commandes:

«Lorsque nous avons commencé Kora, nous n'avions pas l'intention d'en faire une entreprise à part entière. C'était quelque chose que nous pensions être juste un projet saisonnier, quelque chose que nous pourrions peut-être commencer et terminer en quelques mois pendant l'été 2020. Nous avons en quelque sorte suivi le courant.»
La chef Kimberly Camara

Le couple à l'origine de cette success story culinaire:

Un beignet au flan

L'une de leurs créations phares est un beignet au flan (oui, comme le flan au caramel), fait d'une pâte briochée avec un morceau rond de flan au centre, réalisé à partir de la recette de leche flan (flan au lait) de Corazon, la grand-mère de la jeune boulangère, trouvée dans un livre après la mort de cette dernière.

Le fameux beignet au flan, en bas à droite:

Chef Kimberly, qui a suivi une formation au sein du très réputé Institut culinaire américain (Culinary Institute of America), a créé cette recette de beignets totalement par hasard lorsqu'elle a décidé de faire frire de la pâte à brioche plutôt que de la cuire.

En parlant de gastronomie, voici Les Bouffistas Bonus: la team watson a goûté les Mon Chéri

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Hillary Clinton pourrait-elle être candidate en 2024 face à Trump?

Link zum Artikel

Le président de Credit Suisse pensait être au-dessus des règles Covid-19

Link zum Artikel

Il ne manquait plus qu'un restaurant NFT à New York, le voici

Link zum Artikel

Les îles Tonga sont coupées du monde réel et virtuel à cause d'un volcan

Link zum Artikel
Comment des femmes ont fini à l'asile pour avoir refusé de faire le ménage
Les femmes ont longtemps été internées à l'hôpital psychiatrique au motif qu'elles étaient seulement un peu plus émancipées que la norme. Qu'en est-il aujourd'hui? Une chercheuse a mené l'enquête.

Temps de lecture: 7 min

L’article