DE | FR

Travailler quatre jours par semaine peut vous sauver la santé

En Islande, la plus grande étude jamais réalisée sur la semaine de travail à quatre jours prouve les effets bénéfiques sur la santé. L'essai pourrait devenir permanent.



En 2016, 745 000 personnes sont décédées de maladies liées à des semaines de travail de 55 heures, selon l’OMS. Un an avant, le gouvernement islandais a dû agir sous la pression des syndicats et de la société civile. Celui-ci a décidé de lancer la plus grande étude au monde sur la semaine à quatre jours.

Dans le cadre de ce programme qui a duré quatre années, 2500 travailleurs du secteur public ont réduit leur temps de travail hebdomadaire à 35 heures, sans réduction du montant de leur rémunération.

La semaine réduite, un élixir de jouvence

Les résultats, analysés par des équipes de recherche islandaises et britanniques, ont montré plusieurs avantages sur la population évaluée:

«L'expérience islandaise de la semaine de travail réduite nous montre que, non seulement, il est possible de travailler moins à l'époque moderne, mais aussi qu'un changement progressif est possible»

Gudmundur D. Haraldsson, chercheur islandaise Ladbible

La décision de l'Islande a résolument été un choix gagnant qui a convaincu le pays, mais aussi au-delà des frontières.

Et si l'étude devenait la norme

Aujourd’hui, des changements permanents sont envisagés par l’Islande. À la suite de cette étude, les fédérations syndicales du pays, qui négocient les salaires et les conditions de travail de la plupart des travailleurs islandais, ont déjà commencé les négociations pour une réduction du temps de travail.

Les chercheurs estiment que les nouveaux accords conclus en 2019-2021 après cet essai donnent à 86% de la population active islandaise, la possibilité de réduire leurs heures de travail ou d'obtenir des contrats plus flexibles, permettant de demander une réduction du temps de travail.

Ce succès semble également inspirer le Royaume-Uni qui pourrait tenter une introduction de la semaine à quatre jours. En Suisse, des syndicats se battent aussi pour une semaine à horaires réduits.

(fag)

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Les enfants aussi touchés que les adultes par le Covid!

L'Université de Zurich affirme que le taux d'infection des jeunes est comparable à celui des parents et du personnel scolaire. Deux tiers des enfants et adolescents infectés sont asymptomatiques.

Pour la troisième fois, l'Université de Zurich (UZH) a testé 2500 écoliers. Le but? contrôler la présence d'anticorps au coronavirus dans le sang des enfants. Autrement dit: chercher la preuve d'une infection passée. L'étude «Ciao Corona» a visé 275 classes et 55 écoles.

Depuis juin 2020, la proportion d'enfants qui ont été infectés est passée de 2% à 19%, indique l'établissement. Cela signifie que le taux d'infection est comparable à celui des parents et du personnel scolaire. Deux tiers …

Lire l’article
Link zum Artikel