DE | FR

Deux chercheurs mettent de l'ADN en musique et sont nommés pour un Prix

ABD0019_20210504 - WIEN - ÖSTERREICH: ++ ARCHIVBILD ++ Chemiker Robert Grass (2.v.r.) ist gemeinsam mit seinem Kollegen Wendelin Stark (2.v.l.) für den Europäischen Erfinderpreis 2021 nominiert. Die beiden Forscher von der ETH Zürich haben ein Verfahren zur Speicherung von Daten in synthetischer DNA entwickelt, die in winzigen Glaskugeln versiegelt und fehlerfrei, laut Forschern auch nach Jahrtausenden, wieder ausgelesen werden können. (ARCHIVBILD VOM 6.3.2020) - FOTO: APA/EPA/EUROPÄISCHES PATENTAMT/HEINZ TROLL - ++ WIR WEISEN AUSDRÜCKLICH DARAUF HIN, DASS EINE VERWENDUNG DES BILDES AUS MEDIEN- UND/ODER URHEBERRECHTLICHEN GRÜNDEN AUSSCHLIESSLICH IM ZUSAMMENHANG MIT DEM ANGEFÜHRTEN ZWECK UND REDAKTIONELL ERFOLGEN DARF - VOLLSTÄNDIGE COPYRIGHTNENNUNG VERPFLICHTEND ++

Robert Grass et Wendelin Stark, au centre, sont les deux chercheurs sélectionnés en finale du Prix de l'inventeur européen 2021. Image: APA/EPA/EUROPÄISCHES PATENTAMT

Deux chercheurs de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) sont sélectionnés en finale du Prix de l'inventeur européen. En 2018, ils avaient réédité un album du groupe Massive Attack au format ADN.



L'Autrichien Robert Grass et le Suisse Wendelin Stark, des chercheurs de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ), sont nommés dans la catégorie «recherche» au Prix de l'inventeur européen 2021. Ils sont distingués pour leur invention d'un système de stockage «révolutionnaire» imitant les capacités de stockage de l'ADN des fossiles. Codées sous forme d'ADN, les données sont encapsulées dans du verre, une fossilisation artificielle permettant de les préserver.

Stocker toutes les vidéos de YouTube sous forme d'ADN

Cette invention ouvre la voie à un stockage de données sur le long terme, surmontant les limites des supports numériques actuels, qui se dégradent rapidement dans le temps. Outre le stockage des données, elle est également utilisée pour tracer l'origine des produits, tout au long des chaînes d’approvisionnement.

En développant un moyen d'encapsuler les données dans l'ADN à l'intérieur de minuscules billes de silice - et de pouvoir les récupérer sans erreur - les deux chercheurs ont créé un format de stockage qui pourrait protéger des données pendant des millénaires. Dans une infime quantité d'ADN synthétique, il est possible de stocker 400 000 téraoctets de données, soit l'équivalent de toutes les vidéos actuellement disponibles sur YouTube.

La solution grâce aux fossiles

Ce mode de stockage avait déjà été établi par d'autres scientifiques, mais il restait à résoudre un obstacle majeur: les brins d'ADN non protégés se dégradent en effet rapidement après exposition à l'eau, à l'air ou à la chaleur. Les deux chercheurs ont trouvé une solution grâce aux fossiles, où l'ADN se conserve pendant des centaines de milliers d'années.

L'EPFZ a déposé une demande de brevet européen pour cette invention, qui a été accordée en 2018. Robert Grass et Wendelin Stark ont commercialisé leur concept dès 2016.

Un album de Massive Attack au format ADN

Pour promouvoir leur technologie, les deux chercheurs avaient notamment réédité en 2018 au format ADN l'album «Mezzanine» du groupe Massive Attack. Si le coût élevé de l'écriture de l'ADN synthétique limite largement son utilisation actuellement, les deux chercheurs travaillent sur des solutions pour en réduire les coûts en simplifiant l'équipement de synthèse de l'ADN.

Robert Grass se dit notamment convaincu que de nouvelles technologies permettront d'accéder à des mégaoctets de données écrits sur de l’ADN pour quelques euros seulement dans les années à venir.

Lancé en 2006, le Prix de l'inventeur est l'une des compétitions européennes les plus prestigieuses de sa catégorie. (ats)

3000 jeunes font la fête à Liverpool

1 / 7
3000 jeunes font la fête à Liverpool
source: ap pa / richard mccarthy
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Le projet de rénovation de l'arène du Colisée

Plus d'articles «Actu»

Marchand défend les primes élevées: «Nous avons économisé 100 millions»

Link zum Artikel

Biden publie sa déclaration fiscale et il a gagné moins que Kamala Harris

Link zum Artikel

Un cyclone en Inde fait 24 victimes et 96 disparus

Link zum Artikel

La fusillade ou la chaise pour les condamnés à mort en Caroline du Sud

Link zum Artikel

Cybersécurité

«Nous sommes en pleine cyberguerre»

Les cyberattaques se multiplient à l'échelle mondiale. La Suisse n'y échappe pas et elle manque de spécialistes pour se défendre. De quoi parle-t-on? L'experte en cybersécurité Lennig Pedron nous aide à comprendre.

Les attaques informatiques d’ampleur internationale se multiplient, comment l'expliquer?Nous sommes de plus en plus connectés à internet. Du coup, les cyberattaques augmentent. Pour mieux comprendre, imaginez une civilisation où chacun construit sa propre maison. Plus il y a d'êtres humains, plus il y a de maisons. Dès lors, des voleurs ou des saboteurs peuvent par exemple entrer par effraction dans les bâtisses les moins bien sécurisées. C'est de ce phénomène-là dont on parle.

Concrètement, à …

Lire l’article
Link zum Artikel