DE | FR
Bild

Le film «Unplanned» anti-IVG ne fait pas l'unanimité en France. youtube

Les plaintes affluent après la diffusion d'un film anti-IVG

En France, le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a reçu plusieurs plaintes suite à la diffusion du film «Unplanned», considéré comme ouvertement anti-avortement.



La chaîne C8 est sous le feu des critiques depuis quelques jours. Et pour cause. La chaîne de télévision a passé, en prime time, le film très controversé: «Unplanned». La polémique autour de sa diffusion a commencé dès sa programmation, il y a quelques semaines, et se poursuit aujourd'hui. Une pétition, signée par plus de 19 000 personnes, a même été créée pour empêcher sa diffusion.

Cela n'a pas suffi, et au lendemain de la retransmission, le CSA, gendarme français de l'audiovisuel, a déjà enregistré «plusieurs» plaintes. Le groupe s'est exprimé auprès du média Huffpost:

«Le Conseil supérieur de l'audiovisuel procédera à un visionnage du film diffusé à l’antenne et examinera les saisines reçues. En cas de manquement aux obligations légales, réglementaires et conventionnelles auxquelles il est soumis, le CSA interviendra auprès de l’éditeur»

CSA, huffpost

Un avertissement qui passe mal

Suite aux polémiques, la chaîne a finalement décidé de déconseiller le film au moins de 10 ans et de diffuser un message d'avertissement au début du film. Mais cela n'a pas suffit à arranger les choses. Le site «Les Jours» a notamment accusé C8 d'hypocrisie et dénoncé le choix de la chaîne de maintenir le film au programme.

Le tweet en question👇

Un film produit par une église évangélique

Mais pourquoi ce long métrage de Cary Solomon et Chuck Konzelman est-il autant décrié? Inspiré d'une histoire vraie, Abby Johnson était auparavant directrice de l’antenne texane du planning familial. Elle vit un «éveil spirituel» en assistant à un avortement d'un bébé de 13 semaines. Dès lors, elle s’engage dans la lutte contre l’IVG.

Le problème? C'est que le film, sorti en 2019, est produit par une église évangélique et montre des scènes mensongères sur la réalité d'un avortement. En mettant en scène un fœtus qui souffre, par exemple. Or, avant 24 semaines, ce dernier est insensible à la douleur. «Unplanned» est donc accusé de culpabiliser les femmes sur l'avortement et de décrédibiliser les plannings familiaux.

Petit rappel. L'entrave à l'IVG est un délit en droit français et se paye cher: 2 ans de prison et 30000 euros d'amandes.

«Un outil de propagande»

Des femmes en fonction au parlement français ne se sont pas retenues pour donner leur avis sur la question. La ministre de l’Égalité entre les femmes et les hommes a notamment qualifié le film «d'outil de propagande». 👇

Nathalie Elimas, secrétaire d’Etat, se désole elle d'un «combat sans fin» et cite Simone de Beauvoir dans Le Deuxième Sexe.

Un concert de 5000 personnes à Barcelone en images

1 / 9
Un concert réunit 5000 personnes à Barcelone
source: sda / emilio morenatti
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Découvrez la «Session des Femmes», watson y a participé

Plus d'articles sur les femmes

«C'est une mal baisée!»: ce 14 juin, elles dénoncent le sexisme en politique

Link zum Artikel

La nouvelle définition suisse du viol, jugée «trop légère»?

Link zum Artikel

Bilan «misérable» pour la grève des femmes

Link zum Artikel

Les femmes devront travailler jusqu'à 65 ans

Link zum Artikel

Les femmes en font toujours 50% de plus que les hommes

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Découvrez la série I May Destroy You qui a cartonné aux Bafta

Les Bafta, qui sont l'équivalent des Oscars pour le cinéma britannique, ont eu lieu dimanche soir. La cérémonie a couronné la série «I May Destroy you» et sa réalisatrice Michaela Coel pour son interprétation.

Elle a tout de même réussi l'exploit de battre la série The Crown, repartie bredouille, malgré plusieurs nominations aux Bafta awards: La série I may destroy you, produite, réalisée et interprétée par Michaela Coel, une artiste britannique de 33 ans, a raflé deux prix, lors de la cérémonie, dimanche soir à Londres.

Sortie à l'été 2020 sur la BBC et HBO, cette oeuvre en 12 épisodes suit Arabella, autrice noire à succès, dans sa reconstruction après avoir subi un viol dans un bar londonien, …

Lire l’article
Link zum Artikel