International
Finlande

Finlande: neuf employés de l'ambassade russe expulsés

La Finlande expulse neuf membres de l'ambassade russe pour espionnage

ambassade finlande russie espionnage expulsion
Rien ne va plus entre la Finlande et la Russie.Image: twitter
Les relations entre les deux voisins se sont détériorées à la suite de l'invasion de l'Ukraine par la Russie.
07.06.2023, 06:0607.06.2023, 07:11
Plus de «International»

Les autorités finlandaises ont annoncé mardi qu'elles s'apprêtaient à expulser neuf diplomates russes en poste à Helsinki pour leurs activités de renseignement.

«Les décisions sont basées sur l'évaluation du Service finlandais de renseignement de sécurité» (SUPO)
Marja Liivala, directrice générale du ministère des Affaires étrangères

Le gouvernement a déclaré que la «Finlande (allait) expulser neuf personnes en poste à l'ambassade de Russie qui ont travaillé dans le renseignement», a-t-il indiqué, à l'issue d'une réunion avec le président Sauli Niinisto et la Commission ministérielle sur la politique étrangère et de sécurité.

Les relations entre les deux voisins se sont détériorées à la suite de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, ce qui a poussé la Finlande à rompre avec des décennies de non-alignement militaire en posant en mai 2022 sa candidature à l'Otan, dont elle est devenue officiellement membre en avril.

En mai, le ministre finlandais des affaires étrangères, Pekka Haavisto, a indiqué le gel par la Russie des comptes bancaires de l'ambassade de Finlande à Moscou et du consulat à Saint-Pétersbourg à la fin du mois d'avril.

Ce gel a coïncidé avec l'annonce par l'entreprise publique finlandaise Fortum selon laquelle Moscou avait pris le contrôle de sa filiale russe, le président Vladimir Poutine ayant signé un décret présidentiel approuvant cette prise de contrôle.

En février, la Finlande a également entamé la construction d'un projet pilote de clôture de 200 kilomètres à la frontière russe, Helsinki craignant que Moscou n'utilise les flux de migrants traversant la frontière pour exercer des pressions.

Symbole d'un changement de politique significatif, la nouvelle clôture métallique, haute de trois mètres, remplacera les clôtures en bois léger existant à la frontière et principalement destinées à empêcher le bétail de s'égarer chez le voisin. (ats/jch)

Voici des aurores boréales comme vous n'en avez jamais vu
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Poutine trouvera un prétexte pour envahir les pays baltes»
La Suisse espère contribuer à la paix en Ukraine grâce au sommet du Bürgenstock. Mais l'équation est bien plus complexe et Poutine ne compte pas renoncer si facilement, analyse Alexander Gabuev, directeur du Carnegie Russia Eurasia Center à Berlin.

La Chine ne participera pas à la conférence sur la paix au Bürgenstock. Cela vous surprend-il?
Alexander Gabuev:
C'était prévisible.

L’article