DE | FR

Dans un lycée en Floride, couvrez ce décolleté que je ne saurais voir

Bild

Une élève portait une tenue dont l'école lui avait dit qu'elle répondait aux exigences du code vestimentaire, mais l'école a décidé de modifier la photo pour l'album de fin d’année.

Les portraits de 80 jeunes filles ont été modifiés, la direction souhaitant que l'album photo soit conforme au code vestimentaire de l'établissement.



Des parents d'élèves d'un lycée de Floride, aux Etats-Unis, se sont insurgés contre la décision de la direction de retoucher les portraits de certaines jeunes filles dans l'album de fin d'année, afin de couvrir davantage leur poitrine.

Près de 80 élèves sont concernées, indique le New York Times. Aucune photo de garçon n'a été modifiée, même ceux appartenant à l'équipe de natation et qui ont donc posé en maillot de bain, s'offusque une mère de famille.

«Cela donne à nos enfants le sentiment qu'ils doivent cacher leur corps, en avoir honte, c’est humiliant pour beaucoup d’entre eux»

Une mère d’élève du lycée de Bartram Trail.

Sur son site internet, le lycée public de Bartram Trail prévient que les portraits de l'album de fin d'année «doivent être conformes au code de conduite des élèves du district scolaire du comté de Saint Johns, ou qu'elles peuvent être modifiées numériquement». Un code de conduite jugé obsolète par de nombreux parents d'élèves.

80 photos d’étudiantes ont été retouchées.

Un règlement strict... et obsolète

Ce règlement interdit notamment aux jeunes filles de porter des hauts ne couvrant pas l'intégralité des épaules et des jupes et shorts arrivant à plus de dix centimètres du genou.

Une réunion doit être organisée prochainement afin de réclamer un allègement du code vestimentaire de l'établissement et demander une nouvelle impression sans retouche de l'album de fin d'année. (ga)

Plus d'articles concernant les Etats-unis

Les confidences du fils sulfureux de Joe Biden agitent les Américains

Link zum Artikel

Les Etats-unis évoquent un boycott des JO de Pékin

Link zum Artikel

Que penser des 65 premiers jours du Président Biden

Link zum Artikel

Un rapport de l'OMS sème le trouble entre la Chine et les USA

Link zum Artikel

Londres débloque une aide pour l'éducation des filles

La pandémie de coronavirus a aggravé les obstacles déjà existants à la scolarisation des petites filles, comme la pauvreté, les violences sexistes et les mariages d'enfants.

Le Royaume-Uni a accordé mercredi 12 mai un financement de 55 millions de livres (64 millions d'euros) à un programme soutenant la scolarisation des petites filles dans les pays en développement. Il s'agit d'un plan pour scolariser 40 millions d'écolières supplémentaires d'ici 2026.

Cette somme sera octroyée à What Works Hub for Global Education. Un nouveau programme» de recherche qui conseillera les gouvernements d'Afrique et d'Asie sur les moyens les plus efficaces et rentables de réformer …

Lire l’article
Link zum Artikel