International
Floride

Il est trop tard pour partir: l'ouragan Ian arrive en Floride

epa10211343 A handout satellite image made available by the National Aeronautics and Space Administration (NASA) shows Hurricane Ian after it moved off the northwest coast of Cuba, 27 September 2022 ( ...
Ian arrive en Floride.Image: sda

Il est trop tard pour fuir le danger: l'ouragan Ian arrive en Floride

L'ouragan Ian a touché le sol américain en gagnant en intensité. Ceux qui n'ont pas pu fuir doivent se mettre à l'abri pour affronter la pire tempête en 100 ans.
28.09.2022, 14:5528.09.2022, 17:35
Plus de «International»

L'ouragan Ian – désormais, une tempête de catégorie 4 «extrêmement dangereuse» – a commencé à frapper la Floride avec des vents et des pluies dévastatrices alors qu'il progresse sur la côte ouest de l'Etat, selon CNN. La tempête est qualifiée de potentiellement sans précédent par le média américain.

Le Centre national des ouragans (NHC) indique que les vents pourraient atteindre 250 km/h. L'agence a mis en garde contre «des ondes de tempête potentiellement mortelles, des vents catastrophiques et des inondations dans la péninsule».

Dans le courant de la journée de mercredi, «Ian» atteindra la terre ferme au sud de la ville de Tampa et pourrait y apporter jusqu'à 30 centimètres de pluie, a-t-on précisé. Des consignes d'évacuation ont été données à 2,5 millions de personnes. La fenêtre d'opportunité se referme, a averti le gouverneur de Floride Ron DeSantis dans un discours prononcé tard mardi soir.

«Vous devez vous mettre à l'abri dès maintenant, sinon vous ressentirez assez rapidement les effets violents de la tempête.»

Il est désormais trop tard: «Il n'est plus possible d'évacuer en toute sécurité» du comté de Collier jusqu'au comté de Sarasota, a déclaré le gouverneur Ron DeSantis.

Florida Gov. Ron DeSantis listens during a news conference Thursday, Sept. 22, 2022, in Miami. (AP Photo/Rebecca Blackwell)
Le gouverneur Ron DeSantisImage: sda

Une tempête historique

La région qui devrait être touchée par la tempête n'a pas connu un tel ouragan depuis une centaine d'années, a averti Deanne Criswell, de l'Agence américaine de gestion des catastrophes (Fema). Il est important que même les personnes qui ne vivent pas depuis longtemps dans cet Etat du sud-est et qui ont peu d'expérience des ouragans prennent la chose au sérieux, a-t-elle ajouté. Les experts s'inquiètent également du fait que les constructions dans la région se sont rapprochées de l'eau au cours des dernières décennies. Les inondations pourraient endommager ou détruire de nombreux bâtiments.

Armée mobilisée

Le ministère américain de la Défense a déclaré que plus de 3200 membres de la garde nationale en Floride étaient activés et que 1800 autres se tenaient prêts à intervenir en cas de besoin. La Floride a positionné des soldats et des équipements dans des bases à travers l'Etat afin de les préparer à intervenir dans les zones touchées par la tempête, a déclaré un porte-parole du ministère à Washington. La garde nationale pourrait, par exemple, s'occuper du déblaiement des routes et aider aux opérations de recherche et de sauvetage.

La tempête a déjà ravagé les Caraïbes

Dans la nuit de mardi à mercredi déjà, des ramifications du cyclone avaient atteint la ville de Key West, le point le plus au sud de la Floride. Sur les réseaux sociaux, on pouvait voir des images de rues inondées et de vagues de plusieurs mètres de haut. Le centre des ouragans avait mis en garde contre des ondes de tempête «potentiellement mortelles» de plus de trois mètres et demi de haut sur la péninsule.

Mardi, Ian, ouragan de catégorie trois sur cinq, avait touché terre à Cuba. Dans la province de Pinar del Río, particulièrement touchée, deux personnes sont mortes après l'effondrement de leur maison, a annoncé, mardi, le gouvernement cubain. L'électricité a été temporairement coupée dans tout le pays. Le fournisseur d'électricité public UNE a annoncé que l'approvisionnement serait progressivement rétabli pendant la nuit et la matinée.

epaselect epa10210512 A car drives through debris on the street after the passage of Hurricane Ian, in Pinar del Rio, Cuba, 27 September 2022. Ian made landfall in western Cuba as a category 3 hurrica ...
Cuba après le passage de Ian.Image: sda

En raison des coupures de courant et des perturbations de l'accès à Internet et des liaisons téléphoniques, les informations en provenance des régions particulièrement touchées de Cuba n'ont atteint le public que progressivement. Des photos ont dévoilé une image de grande destruction – elles montraient des débris dans les rues, des maisons sous l'eau, des arbres déracinés, des maisons couvertes et des rues inondées. «Les dégâts sont importants, même s'ils n'ont pas encore fait l'objet de statistiques», a écrit le président Miguel Díaz-Canel sur Twitter après une visite dans la province de Pinar del Río.

Un passager d'American Airlines arrêté après avoir frappé un steward
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
700 000 soldats russes combattent en Ukraine ++ Zelensky refuse de capituler
Suivez en direct les dernières infos sur la guerre de la Russie contre l'Ukraine et ses implications en Suisse ainsi que dans le monde.
L’article