DE | FR

«Justice pour Diego», les Argentins sont dans la rue pour Maradona

La légende du football est décédée le 25 novembre d'une crise cardiaque.
La légende du football est décédée le 25 novembre d'une crise cardiaque. Image: sda
Un groupe d’experts en Argentine examine si la négligence médicale a contribué à la mort de l’icône du football l’année dernière. Des milliers d'Argentins sont dans la rue pour réclamer une «justice pour Maradona».
11.03.2021, 03:3911.03.2021, 12:31

Ce mercredi, des manifestants par milliers ont revêtu des maillots de Diego Maradona, à Buenos Aires. Des banderoles et des drapeaux arborant le visage de la légende du football argentin flottent dans les airs. Ils veulent une justice pour «el Pibe de Oro» (« le gamin en or »), et veulent tout savoir sur sa mort qui leur est difficile à accepter. D1OS est mort, mais comment et pourquoi?

Un homme abandonné à lui-même, livré à ses addictions, perdu dans une chambre obscure et sans vrai suivi médical. C’est ainsi qu’apparaît la réalité des derniers jours de Diego Maradona, selon des témoignages de membres de l’entourage de l’ancien footballeur argentin.

«Tuer la poule aux œufs d’or»

Pour beaucoup d’Argentins, Maradona est mort parce qu’il a été abandonné par son entourage. Assassiné, disent certains. Lors du rassemblement des manifestants confient à un journaliste de Reuters que «la santé de Diego Maradona était le moindre des soucis des personnes de son entourage, uniquement préoccupés de maintenir les revenus qu’ils tiraient de lui. Au point de le négliger et, finalement, de tuer la poule aux œufs d’or».

Un manifestant à Buenos Aires, mardi 10 mars.
Un manifestant à Buenos Aires, mardi 10 mars.Image: sda

Considéré comme l'un des plus grands joueurs de football du monde, Maradona est décédé en novembre des suites d'une crise cardiaque dans la ville de Tigre. Il avait 60 ans. Le joueur détient un statut divin dans son pays d'origine après avoir mené l'Argentine à un titre de la Coupe du monde en 1986.

Des journalistes argentins découvrent en direct la mort de Diego Maradona

Lundi 8 mars, une commission médicale convoquée par le procureur argentin s'est réunie pour analyser la mort du joueur le 25 novembre, quelques semaines à peine après avoir subi une opération au cerveau pour un caillot sanguin. Les enquêteurs cherchent à savoir si l’équipe médicale l'a traité ou non de manière adéquate et s’il convient de porter plainte pour mort injustifiée. Une telle condamnation peut entraîner une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 15 ans.

Le panel d'experts, composé de 10 spécialistes officiels et de 10 autres sélectionnés par les parties intéressées, devrait rendre ses conclusions dans deux ou trois semaines. (ga)

Plus d'articles sur le sport

Mbappé a-t-il eu raison? L'aimez-vous encore? Dites-nous tout!

Link zum Artikel

Stan Wawrinka avant Roland-Garros: «J'ai une vision à très long terme»

Link zum Artikel

«J'ai un rencard Tinder»: les pires excuses entendues pour rater le foot

Link zum Artikel

Nicola Spirig veut battre un record et fait grincer les puristes

Link zum Artikel

Le football suisse a encore inventé une formule hallucinogène

Link zum Artikel

Qui est le meilleur de tous les temps? Un savant fou a trouvé

Link zum Artikel

Andres Ambühl, le paysan grison devenu une légende du hockey suisse

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les Etats-Unis envisagent d'envoyer les forces spéciales à Kiev
Afin d'éviter une nouvelle escalade du conflit en Ukraine, le président américain Biden a jusqu'à présent exclu d'envoyer des soldats dans la zone de guerre. Mais il pourrait désormais y avoir un changement de cap.

Des dizaines de soldats des «forces spéciales américaines» pourraient être déployés dans la capitale ukrainienne ces prochains jours. Un plan serait à l'étude au sein du Pentagone et du Département d'Etat. L'objectif? Protéger l'ambassade américaine de Kiev qui a rouvert ses portes, rapporte le Wall Street Journal. Un retour de la «Marine Corps Security Guard» serait également à l'étude. Cette unité est chargée de la protection des ambassades américaines dans le monde entier.

L’article