DE | FR

«Justice pour Diego», les Argentins sont dans la rue pour Maradona

epaselect epa09066458 Supporters of Diego Armando Maradona participate in a demonstration where they ask for justice for his death, in the center of Buenos Aires, Argentina, 10 March 2021. Supporters of former Argentine footballer Diego Armando Maradona demonstrate in downtown Buenos Aires to demand justice for the death of the idol, which is the subject of an investigation to determine if there was any negligence around his medical care.  EPA/Juan Ignacio Roncoroni

La légende du football est décédée le 25 novembre d'une crise cardiaque. Image: sda

Un groupe d’experts en Argentine examine si la négligence médicale a contribué à la mort de l’icône du football l’année dernière. Des milliers d'Argentins sont dans la rue pour réclamer une «justice pour Maradona».



Ce mercredi, des manifestants par milliers ont revêtu des maillots de Diego Maradona, à Buenos Aires. Des banderoles et des drapeaux arborant le visage de la légende du football argentin flottent dans les airs. Ils veulent une justice pour «el Pibe de Oro» (« le gamin en or »), et veulent tout savoir sur sa mort qui leur est difficile à accepter. D1OS est mort, mais comment et pourquoi?

Un homme abandonné à lui-même, livré à ses addictions, perdu dans une chambre obscure et sans vrai suivi médical. C’est ainsi qu’apparaît la réalité des derniers jours de Diego Maradona, selon des témoignages de membres de l’entourage de l’ancien footballeur argentin.

«Tuer la poule aux œufs d’or»

Pour beaucoup d’Argentins, Maradona est mort parce qu’il a été abandonné par son entourage. Assassiné, disent certains. Lors du rassemblement des manifestants confient à un journaliste de Reuters que «la santé de Diego Maradona était le moindre des soucis des personnes de son entourage, uniquement préoccupés de maintenir les revenus qu’ils tiraient de lui. Au point de le négliger et, finalement, de tuer la poule aux œufs d’or».

A man places a flower on a jersey with the face of late soccer star Diego Maradona during a march to demand answers regarding his death, in Buenos Aires, Argentina, Wednesday, March 10, 2021. An investigation was opened into the circumstances surrounding Maradona's death after he passed away last November. (AP Photo/Natacha Pisarenko)

Un manifestant à Buenos Aires, mardi 10 mars. Image: sda

Considéré comme l'un des plus grands joueurs de football du monde, Maradona est décédé en novembre des suites d'une crise cardiaque dans la ville de Tigre. Il avait 60 ans. Le joueur détient un statut divin dans son pays d'origine après avoir mené l'Argentine à un titre de la Coupe du monde en 1986.

Des journalistes argentins découvrent en direct la mort de Diego Maradona

abspielen

Vidéo: YouTube/Oh My Goal - France

Lundi 8 mars, une commission médicale convoquée par le procureur argentin s'est réunie pour analyser la mort du joueur le 25 novembre, quelques semaines à peine après avoir subi une opération au cerveau pour un caillot sanguin. Les enquêteurs cherchent à savoir si l’équipe médicale l'a traité ou non de manière adéquate et s’il convient de porter plainte pour mort injustifiée. Une telle condamnation peut entraîner une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 15 ans.

Le panel d'experts, composé de 10 spécialistes officiels et de 10 autres sélectionnés par les parties intéressées, devrait rendre ses conclusions dans deux ou trois semaines. (ga)

Plus d'articles sur le sport

Au FC Sion, un président qui s'éclate et des joueurs qui s'en fichent

Link zum Artikel

Courageux et touchants: huit coming out qui ont marqué le sport suisse

Link zum Artikel

Neuchâtel, seul canton où les femmes sont majoritaires au parlement

Link zum Artikel

Obsédés par le but, les attaquants en deviennent égoïstes et hargneux

Link zum Artikel

Keylor Navas est-il le meilleur gardien du monde?

Link zum Artikel

Le taekwondo fait un carton auprès des petites filles

Link zum Artikel

Ces habitudes que le coureur de Sierre-Zinal se réjouit de reprendre

Link zum Artikel

Pourquoi les footballeurs sont-ils nuls quand on les change de poste?

Link zum Artikel

Vers un «surplus» de joueurs étrangers en Swiss League?

Link zum Artikel

Le top 6 des frasques de Lara Gut-Behrami

Link zum Artikel

Le Canadien de Montréal a toujours déchaîné les passions

Link zum Artikel

Les petites combines des cyclistes pour gruger en toute impunité

Link zum Artikel

Les cambriolages, fléau du football français

Link zum Artikel

On pourra rejouer au foot pour de vrai... mais avec un masque

Link zum Artikel

Fayot, salaud ou intello, quel type d’entraîneur pour le FC Sion?

Link zum Artikel

L'argent s'apprête à couler dans la vallée du Rhône

Link zum Artikel

Les gens cool pourront bientôt surfer à Sion beach

Link zum Artikel

Les présidents de club sont toujours plus jeunes

Link zum Artikel

Mathématiquement, Federer est relégué. Mais qui aime les maths?

Link zum Artikel

Pour jouer au foot, ces Romands bravent la police et le Covid

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Septième soirée de mobilisation contre la police aux Etats-Unis

Dimanche 11 avril, Daunte Wright, un jeune homme noir, avait été tué par la police, alors que le procès de Derek Chauvin, l'ex-policier accusé du meurtre de George Floyd se tient toujours.

La banlieue de Minneapolis, dans le nord des Etats-Unis, a connu, samedi, une septième soirée de manifestations après la mort, dimanche dernier, de Daunte Wright, un jeune homme noir tué par une policière blanche lors d'un banal contrôle routier.

Près de 300 personnes se sont rassemblées tout au long de la soirée devant le commissariat de la ville de Brooklyn Center. La veille, la police avait annoncé avoir procédé à près de 100 arrestations pour violation du couvre-feu et rassemblement illégal.

Lire l’article
Link zum Artikel