en partie ensoleillé
DE | FR
International
France

Vaccin: The Sun s'en prend violemment à Emmanuel Macron

Image
shutterstock / montage: Sainath BOVAY

Macron est accusé d'avoir volé des millions de doses de vaccin

Un célèbre tabloïd britannique s'en est violemment pris au président français. Il l'accuse d'avoir «comploté avec l'UE» en dérobant des doses de vaccin AstraZeneca.
07.10.2021, 12:2808.10.2021, 20:35
Plus de «International»

Macron, bicorne sur la tête, épaulette militaire, les yeux dans le vide. Et puis ce titre, sans équivoque: «La France a volé près de 5 millions de doses de vaccin Covid à la Grande-Bretagne dans une crise post-Brexit.»

L'article du Sun, paru le jeudi 7 octobre, n'épargne ni la France ni son dirigeant, qu'elle accuse d'avoir comploté avec les autorités bruxelloises, tel un Napoléon des temps modernes. Comment? En bloquant volontairement l'exportation de millions de doses de vaccins AstraZeneca destinées à Boris Johnson et son royaume.

Selon le média, la sombre affaire remonterait au 22 mars dernier. Ce jour là, un important lot de vaccins, produit aux Pays-Bas, est attendu en Grande-Bretagne. «Mais cela ne s'est jamais produit», rapporte l'article. Le président français, de mèche avec Bruxelles, aurait tout fait pour empêcher que cet accord voit le jour. Ce complot supposé serait né en pleine montée des tensions avec le Royaume-Uni, en raison du Brexit.

«Les Français ont volé nos vaccins alors même qu’ils les décrédibilisaient en public et émettaient des doutes sur leur sûreté», affirme une source gouvernementale au célèbre tabloïd britannique. «C’était un acte particulièrement outrageant», à l’opposé de l’attitude «d’un allié», déplore cette même source. Selon The Sun, cette« manigance européenne» aurait facilement pu coûter des vies au Royaume-Uni.

AstraZeneca, source de tensions?

Ce n'est pas la première fois que des exportations de vaccins d’AstraZeneca sont sources de tensions. Fin janvier, alors que la crainte d’un manque de doses en France et dans l’UE se faisait sentir, l’exécutif européen avait mis en place un mécanisme d’autorisation des exportations. Cela, dans le but de contrôler les échanges vers les pays où la situation sanitaire était jugée meilleure qu’en Europe, rappelle le Huffington Post.

The Sun semble avoir une dent contre le président français, qu'elle surnomme «Mini Macron». En 2018, il l'accusait de vouloir faire échouer la sortie de Grande-Bretagne de l'UE, au moyen d'une guerre commerciale.

Pass sanitaire dans les restaurants, Jour 1: le verdict
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Biden dit espérer un cessez-le-feu à Gaza «d'ici lundi prochain»
Le Qatar, l'Egypte et les Etats-Unis tentent de négocier un compromis avec Israël et le Hamas en vue d'une trêve. Selon le président américain, une décision ne devrait pas tarder.

Joe Biden a déclaré lundi avoir «espoir» qu'un cessez-le-feu prenne place à Gaza «d'ici lundi prochain». Il s'exprimait alors que les discussions se poursuivent en vue d'un accord comprenant notamment la libération d'otages détenus par le Hamas.

L’article