DE | FR
Emmanuel Macron s'est exprimé devant les Français lors d'une allocution officielle, lundi soir. Le président veut généraliser le vaccin obligatoire au personnel soignant.
Emmanuel Macron s'est exprimé devant les Français lors d'une allocution officielle, lundi soir. Le président veut généraliser le vaccin obligatoire au personnel soignant.Image: sda

Macron veut imposer le vaccin aux Français, la résistance s'organise

Face à une reprise de l'épidémie en France, Emmanuel Macron a annoncé l'obligation vaccinale pour les soignants, mais aussi l'obligation du pass sanitaire pour aller faire ses courses dans les magasins.
13.07.2021, 09:1713.07.2021, 15:40

A droite, comme à gauche, le monde politique français a réagi après les décisions annoncées par Emmanuel Macron lundi soir. Le président fait pression pour accentuer la vaccination contre le Covid-19 en annonçant des mesures fortes: notamment l'obligation de se vacciner pour le personnel soignant et surtout, le pass sanitaire pour accéder aux centres commerciaux.

Les fortes réactions du monde politique

Les Macronistes, eux, applaudissent

(jch)

Copin comme cochon: le small talk

Video: watson
7 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
7
Bigard et Dieudonné, la folle histoire du spectacle qui n'aura pas lieu
Le banni Dieudonné devait créer Foutu pour foutu, un spectacle avec pour partenaire de scène Jean-Marie Bigard, devenu un complotiste. Une affiche monstre qui tombe à l'eau: Bigard se retire du projet. Voici pourquoi.

L’antivax et l’antisémite. Bigard et Dieudonné. L’affiche était à la fois monstrueuse et prometteuse. Reconnaissons-le: elle déchirait. Les deux bonshommes ont leurs défauts, mais ils ont de la bouteille. Du cent ans d’âge. C’était digne du Voyage au bout de la nuit de Céline illustré par Tardi: de l’humanité toute bousillée, hilare comme à la foire; du saltimbanque à ne pas faire asseoir sur son sofa; du soldat comme on ne veut pas en voir. Foutu pour foutu, tel était le nom de ce futur spectacle associant un proscrit, Dieudonné, et un gueulard qui risquait la proscription à son tour. Bigard a préféré renoncer.

L’article