DE | FR

Macron veut sanctionner les non-vaccinés: l'essentiel en 5 points

France's President Emmanuel Macron, meets French carmakers at the Elysee Palace in Paris, Monday, July 12, 2021. President Emmanuel Macron is hosting a top-level virus security meeting Monday morning and then giving a televised speech Monday evening, the kind of solemn speech he's given at each turning point in France's virus epidemic.(AP Photo/Michel Euler, Pool)

Durant son discours, le président français Emmanuel Macron a été clair: d'ici le 15 septembre, les soignants et personnels non soignants des hôpitaux devront se faire vacciner contre le Covid-19. Image: sda

Face à la recrudescence de la pandémie, la France serre la vis et introduit de nouvelles mesures visant les personnes non-vaccinées. Twitter tire à boulets rouges sur le président Emmanuel Macron.



L'objectif d'Emmanuel Macron est clair: «Faire porter les restrictions sur les non-vaccinés plutôt que sur tous». Une phrase qui résume les nouvelles mesures annoncées lundi soir par le président français lors de son allocution.

«Il faut vacciner un maximum de personnes cet été. Nous devons aller vers la vaccination de tous les Français»

Emmanuel Macron, président de la République

Vaccination obligatoire pour les soignants

Les soignants et personnels non soignants des hôpitaux n'auront bientôt plus le choix. D'ici le 15 septembre, ils devront se faire vacciner contre le Covid-19.

Après cette date, des contrôles seront menés, et ceux qui n’auront pas respecté l’obligation vaccinale seront sanctionnés. Le chef d'Etat a précisé que, pour l'instant, la vaccination ne sera pas obligatoire pour le grand public.

Usage du pass sanitaire étendu

Equivalent français du certificat Covid suisse, le pass sanitaire sert actuellement à voyager dans l’Union européenne ou à entrer en discothèque. Son usage sera élargi en deux étapes:

  1. A partir du 21 juillet, le pass sanitaire sera nécessaire dans les «lieux de loisirs et de culture» rassemblant plus de 50 personnes.
  2. A partir de début août, il s'appliquera dans les cafés, les restaurants, les parcs d’attraction, les centres commerciaux, les avions, les trains et cars pour les longs trajets.

En clair, résume le Parisien: il faudra être vacciné ou testé négatif pour y accéder. Cette règle concerne toute personne âgée de plus de 12 ans.

Contrôles aux frontières renforcés

A partir de cette semaine, les contrôles aux frontières seront renforcés pour les ressortissants en provenance des pays à risque, avec un isolement contraint pour les voyageurs non-vaccinés.

Bild

Image: gouvernement.fr

Les territoires actuellement classés en rouge comprennent essentiellement l'Afrique, l'Amérique du Sud et l'Asie, ainsi que le Royaume-Uni. Pas de danger pour la Suisse.

Record de demandes de vaccination

Les annonces d'Emmanuel Macron ont provoqué un record de prise de rendez-vous. Des centaines de milliers de Français ont réservé une date en soirée, a indiqué sur Twitter le ministre de la Santé. Le site Doctolib a, par ailleurs, tweeté mardi matin 👇.

La «résistance» s'organise

De nombreux français ont réagi fortement aux décisions de leur président. Lui rappelant notamment une ancienne déclaration qu'il avait faite:

Par ailleurs, au niveau politique les critiques se font très virulentes, pour aller plus loin, c'est par ici 👇.

Alain Houpert est sénateur Les Républicains (droite)

Certains représentants de la droite radicale appellent à manifester:

(asi/jah/ats)

Une année de Covid-19, retour en images

1 / 13
Une année de Covid-19, retour en images
source: sda / alessandro crinari
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur le Covid

Les Anglais pourront choisir de porter le masque ou non, malgré le variant Delta

Link zum Artikel

La Russie bat (encore) un nouveau record de contamination au Covid

Link zum Artikel

Le personnel de soins réticent au vaccin? Les EMS répondent

Link zum Artikel

Israël appelle les plus de 60 ans à recevoir une 3e dose de vaccin

Link zum Artikel

Macron veut imposer le vaccin aux Français, la résistance s'organise

Face à une reprise de l'épidémie en France, Emmanuel Macron a annoncé l'obligation vaccinale pour les soignants, mais aussi l'obligation du pass sanitaire pour aller faire ses courses dans les magasins.

A droite, comme à gauche, le monde politique français a réagi après les décisions annoncées par Emmanuel Macron lundi soir. Le président fait pression pour accentuer la vaccination contre le Covid-19 en annonçant des mesures fortes: notamment l'obligation de se vacciner pour le personnel soignant et surtout, le pass sanitaire pour accéder aux centres commerciaux.

(jch)

Lire l’article
Link zum Artikel