DE | FR

Un ancien proche de Macron, Alexandre Benalla sera jugé en septembre

epa06907398 The then French presidential candidate Emmanuel Macron (C-R) of the 'En Marche' political movement flanked by security staff Alexandre Benalla (C-L) visiting the International Agriculture Fair in Paris, France, 01 March 2017 (reissued 24 July 2018). A video has been released on 19 July 2018, allegedly showing Alexandre Benalla, French President Emmanuel Macron's deputy chief of staff, wearing a riot helmet and police uniform, while attacking protesters during street demonstrations on 01 May 2018. Media reports on 24 July state that Benalla has been fired and the prosecution is officially investigating the case. EPA/CHRISTOPHE PETIT TESSON

A gauche, Alexandre Benalla, l'ancien collaborateur du président français Emmanuel Macron. Image: EPA

Alexandre Benalla, ancien collaborateur du président français Emmanuel Macron, passera devant la cour en septembre. En cause? Des violences commises lors de la manifestation du 1er mai 2018, ainsi l'utilisation frauduleuse de passeports diplomatiques.



Les images du journal Le Monde montrant Alexandre Benalla, alors chargé de mission à l'Elysée, en train de frapper un manifestant à Paris, avait entraîné un scandale politique. Le tribunal correctionnel de Paris vient d'annoncer que l'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron sera jugé dès le mois de septembre prochain.

Le rappel des faits

Alexandre Benalla, âgé aujourd'hui de 29 ans et reconverti dans le privé, comparaîtra pour:

Deux anciens hauts-gradés de la Préfecture de police de Paris, soupçonnés d'avoir remis les images de vidéosurveillance de la place de la Contrescarpe à Alexandre Benalla, seront eux jugés pour:

L'ancien collaborateur est accusé d'avoir molesté des manifestants en marge du défilé du 1er-Mai, un couple place de la Contrescarpe et deux personnes au Jardin des plantes. La vidéo du scandale:

Trois autres procédures en cours contre Benalla

Mais ce n'est pas tout. Alexandre Benalla sera également jugé pour:

Il est accusé d'avoir continué à utiliser pendant plusieurs mois des passeports diplomatiques après son licenciement de l'Élysée le 20 juillet 2018. Outre ces deux affaires, trois autres procédures judiciaires concernant l'ancien collaborateur du président sont encore en cours.

3000 jeunes font la fête à Liverpool

1 / 7
3000 jeunes font la fête à Liverpool
source: ap pa / richard mccarthy
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Le projet de rénovation de l'arène du Colisée

Plus d'articles «Actu»

Marchand défend les primes élevées: «Nous avons économisé 100 millions»

Link zum Artikel

Biden publie sa déclaration fiscale et il a gagné moins que Kamala Harris

Link zum Artikel

Un cyclone en Inde fait 24 victimes et 96 disparus

Link zum Artikel

La fusillade ou la chaise pour les condamnés à mort en Caroline du Sud

Link zum Artikel

Quand Macron lance un défi à deux youtubeurs

Les youtubeurs McFly et Carlito, ont répondu au défi lancé par Emmanuel Macron de réaliser une vidéo sur l'importance des gestes barrières et d'atteindre les 10 millions de vues. À la clé, le président leur a promis de les inviter «tourner à l'Élysée».

Les célèbres youtubeurs français McFly & Carlito sont en bonne voie de relever le défi du président Emmanuel Macron, qui les a invités à réaliser une vidéo sur l'importance des gestes barrières et leur a promis de les inviter à «tourner à l'Élysée» s'ils atteignaient les 10 millions de vues.

Les deux youtubeurs ont répondu à ce challenge du président en publiant hier matin «Je me souviens», un clip en forme de ballade plein d'humour, sur un air de guitare, dans lequel ils invitent les …

Lire l’article
Link zum Artikel