DE | FR

Rien n'arrête Jean-Marie Le Pen, pas même un «léger» AVC

Image: sda
L'ex-président du Front national (devenu Rassemblement national), Jean-Marie Le Pen, a été hospitalisé mercredi soir en région parisienne, après avoir été victime lundi d'une «forme légère d'AVC». Ses jours ne sont pas en danger.
03.02.2022, 17:4503.02.2022, 17:54

Lundi soir, Jean-Marie Le Pen a subi un accident ischémique transitoire (AIT), une «forme légère d'accident vasculaire cérébral (AVC)». Il a perdu la vision pendant environ une minute alors qu'il dînait à son domicile dans les Hauts-de-Seine.

«Les examens montrent qu'il n'y a aucune menace imminente qui ait été médicalement repérée», a précisé son conseiller Lorrain de Saint Affrique, confirmant une information de CNews.

Jean-Marie Le Pen, âgé de 93 ans, «est hospitalisé par précaution, et non pour observation. Il rentrera à son domicile probablement samedi ou dimanche».

Pendant ce temps, la famille est en crise

La semaine passée, Le Pen est intervenu publiquement après que sa petite fille Marion Maréchal s'est avancée en faveur d'Eric Zemmour contre sa tante Marine. Le patriarche, après avoir déclaré s'être adressé aux deux, a pris position en faveur de sa fille Marine.

Ce n'est pas le premier pépin de santé

L'ancien dirigeant d'extrême droite a été hospitalisé à plusieurs reprises ces dernières années, outre le fait qu'il ait été atteint l'an dernier d'une forme atténuée de Covid-19, découvrant dans une prise de sang des traces d'anticorps à ce virus.

Il avait fêté ses 90 ans à l'hôpital, le 20 juin 2018, avant de réunir chez lui, dix jours plus tard, famille et amis pour célébrer cet anniversaire.(mbr/ats)

Eric Zemmour - Référence à la Suisse

Plus d'articles sur la présidentielle française 2022

Panique dans la gauche française, à poil avant la bataille

Link zum Artikel

Et si Zemmour se voyait empêché de participer à la présidentielle?

Link zum Artikel

Pourquoi Valérie Pécresse la «bourgeoise» peut gagner la présidentielle

Link zum Artikel

Le débat Zemmour-Mélenchon résumé en 11 tweets

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Comment la Suisse participe à la traque des criminels de guerre
Les autorités et le Parlement, aux côtés de nombreux autres pays, soutiennent les enquêtes sur les crimes de guerre en Ukraine. Presque trop, selon les experts.

3400, c'est le nombre de civils victimes de la guerre en Ukraine jusqu'à ce jour. Mardi dernier, la mission d’observation des droits de l’homme de l’ONU a communiqué ce chiffre. Elle précise toutefois qu'en réalité, des milliers d'autres personnes auraient perdu la vie.

L’article