DE | FR
Bild

La France s’échauffe et ça fait les affaires de Marine Le Pen

Depuis plusieurs semaines, les actes de violence sont tout aussi fréquents que barbares en France, où les électeurs du Rassemblement national se font désormais entendre en nombre sur Twitter.



Policière poignardée à Nantes, jeune garçon attaqué à coups de marteau à Orléans, livreur passé à tabac à Cergy (Ile de France)... Ce ne sont que les exemples les plus récents de faits divers qui inquiètent l’opinion publique et déclenchent une véritable remise en question du système judiciaire français depuis plusieurs jours. Mais tout le monde n’est pas perdant face à l’explosion des incivilités et de la violence urbaine dans l’Hexagone.

Ce mardi soir, le hashtag #JeVoteRN est en tête des tweets, avec plus de 15 000 mentions. Le parti de Marine Le Pen, qui n’a jamais été au pouvoir, apparaît pour certains comme la seule solution à l’échec des politiques de la Ve République sur le plan de l’insécurité.

Petit florilège:

A eux, on ne la fait pas:

(ade)

Plus d'articles «International»

50°C à l'ombre au Canada, la faute à un «dôme de chaleur». Explications

Link zum Artikel

Détournés, abattus, sabotés, les avions sont de vraies armes politiques

Link zum Artikel

Non-vacciné? Préparez vos narines pour visiter la France cet été

Link zum Artikel

L'Italie a-t-elle un (gros) problème avec ses infrastructures?

Link zum Artikel

Israël se sent menacé par le variant Delta

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Présidentielle 2022

Voici les jeunes Français qui voteront pour Marine Le Pen

La candidate du Rassemblement national drague férocement les millenials, des études la donnent favorite chez les 25-34 ans et la gauche n'a (pour l'instant) aucune alternative fiable à offrir. Macron leur fait honte. Portrait de la génération Le Pen.

En 1985, la «jeunesse emmerde le Front national». Aujourd'hui, ce n'est plus le Front, mais le Rassemblement national, le groupe de punk Bérurier Noir a rangé son hymne contre l'extrême-droite et les études donnent Marine Le Pen favorite chez les 25-34 ans. Cette tendance est en hausse de 6% par rapport à 2017. Tout ça, à moins d’un an de la Présidentielle. La jeunesse française roule-t-elle vraiment de plus en plus à droite?

«On ne peut pas le dire comme ça, non. Il faut surtout …

Lire l’article
Link zum Artikel