DE | FR

Les quatre hommes percutés par un train en France fuyaient la police

Image d'illustration.
Image d'illustration.
Image: Shutterstock
Le seul survivant du drame survenu mardi près de Saint-Jean-de-Luz a parlé. Lui et ses trois compagnons, d'origine algérienne, cherchaient à pénétrer illégalement en France.
14.10.2021, 09:0414.10.2021, 09:39

De nouveaux détails émergent sur le drame survenu près de Saint-Jean-de-Luz mardi matin, où quatre personnes ont été fauchées par un train. Trois d'entre-elles sont mortes sur le coup, alors qu'une quatrième a été hospitalisée.

Les quatre victimes étaient des ressortissants algériens qui tentaient de pénétrer irrégulièrement sur le territoire français. Auditionné par le parquet mercredi, le seul survivant a expliqué que lui et ses compagnons étaient présents sur cette voie ferrée pour éviter les contrôles de police, rapporte France Bleu Pays Basque. Ils se pensaient impossibles à repérer sur cette zone non éclairée et difficile d’accès par la route.

Impact «impossible à éviter»

De plus, les migrants suivaient cette voie ferrée pour ne pas perdre leur chemin. Par ailleurs, cette portion est déserte la nuit car le dernier train passe à 22h30. Fatigués, ils ont décidé de se reposer en s'allongeant sur les voies. Ils ont été percutés par le train à 04h59 du matin.

Après avoir aperçu les quatre hommes, le chauffeur a appuyé sur le bouton d’alerte pour effectuer un freinage d’urgence. Mais il a fallu 310 mètres pour que le train s’arrête, écrit Ouest-France. Pour cette raison, estime le procureur, «la manœuvre d’urgence ne permettait pas d’éviter l’impact».

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Omar Sy signe un contrat exclusif avec Netflix

Link zum Artikel

Trump a failli confier la direction de la Banque mondiale à sa fille

Link zum Artikel

Pourquoi le Royaume-Uni «a échoué face à la pandémie»?

Link zum Artikel

Une nouvelle commune vaudoise a été victime de cyberattaque

Link zum Artikel

Plus d'un millier de migrants arrivent en Espagne, pourquoi? 5 réponses

Ces gens sont arrivés, pour la plupart, à la nage. D'où viennent-ils? Qui sont-ils? Cinq questions pour tenter de saisir les enjeux.

Au moins 2700 personnes sans papiers, dont 700 seraient mineures auraient rejoint l'enclave espagnole de Ceuta, rapporte le quotidien El País. Un peu plus tôt l'AFP parlait de 1000 personnes et 300 mineurs.

L'arrivée de 2700 migrants en une seule journée à Ceuta est un événement sans précédent. Non seulement en raison du nombre record d'arrivées, mais aussi en raison du contexte sanitaire délicat dans lequel il se produit.

Les premières arrivées ont eu lieu dans la matinée, alors que ces …

Lire l’article
Link zum Artikel