DE | FR
A Limoges, personne n'est obligé de porter le masque. Watson

Dans les zones peuplées, le maire mise sur une stratégie de l'autodiscipline. Image: shutterstock

A Limoges, personne n'est obligé de porter le masque

Le maire de la ville française compte sur le «bon sens» de ses 132 000 habitants pour décider de porter le masque en public. Situation singulière dans un pays où le nombre de cas Covid ne cesse d'augmenter.



Faire «preuve de discernement» et savoir «faire confiance à la population». Voilà à quoi s'en tient le maire de Limoges Emile Roger Lombertie pour gérer la crise du Covid-19. La ville est selon l'ancien médecin dotée de zones à faible densité de population «où l'on ne croise personne».

Dans la ville, rapporte notamment Le Figaro, on préconise plus l'éducation que la préconisation. Ainsi, pour les endroits peuplés, le maire mise sur une stratégie de l'autodiscipline qui plaît aux habitants. Le maire de Limoges assure qu'en centre-ville, ces derniers jouent le jeu et lorsqu'il y a du monde «ils le mettent automatiquement», et les résultats sanitaires ne semblent pas pires que dans les régions voisines.

«Les chiffres n'ont pas montré une tendance à la hausse plus élevée qu'ailleurs»

Emmanuel Bahans, médecin-conseil à L'Agence régionale de santé (ARS) le figaro

La vigilance reste de mise

Mais Limoges reste vigilante. Emile Roger Lombertie garantit surveiller les chiffres et agir «comme un médecin devant une courbe de température». Si le niveau de contagion vient à monter, il affirme: «Evidemment que je rendrai le masque obligatoire».

Un arrêté récent du préfet de la Haute-Vienne en date du 16 mars rend obligatoire le port du masque dans les marchés en plein air. Un arrêté municipal l'impose également aux abords des écoles depuis le 17 septembre. L'ARS de Nouvelle-Aquitaine dit n'avoir mené aucune étude sur l'impact sanitaire de cette décision.

En Nouvelle-Aquitaine, le taux d'incidence est de 144 pour 100 000 habitants. Longtemps évalué autour de 100, au 18 mars, il atteignait 131,6 dans ce département. (mndl)

Plus d'articles sur le thème «Covid-19»

L'Etat dépense des milliards pour lutter contre le Covid-19. Qui va payer pour ça?

Link zum Artikel

L'immunité Covid-19 existe-t-elle? Qui contrôle les autotests?

Link zum Artikel

Entre passeport vaccinal et confinement, le Covid dans le monde

Link zum Artikel

Les vaccins, efficaces ou non? Et le masque, c'est pour la vie? On fait le point

Link zum Artikel

Pour l'OFSP, l'attestation de vaccination doit devenir un certificat Covid-19

Link zum Artikel

L'Union européenne va limiter les exportations de vaccins

Link zum Artikel

Et vogue la troisième vague

Link zum Artikel

Le passeport vaccinal pour l'Europe (Suisse comprise), c'est quoi?

Link zum Artikel

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

La France reconfinée? Ras-le-bol et moquerie au programme

Au vu de la hausse des cas en région parisienne et dans le nord du pays, ces zones seront soumises à de nouvelles restrictions. Certains Français font leur révolution numérique et les autres les moquent. Petite revue…

Le gouvernement français prépare le terrain depuis quelques jours maintenant. Le premier ministre Jean Castex annoncera, ce jeudi soir, un durcissement des restrictions sanitaires en Île-de-France et dans les Hauts-de-France, c'est là:

Les autorités ont noté une augmentation du taux d’incidence «de près de 20% ces derniers jours», rapporte Le Figaro et un niveau d’occupation des lits de réanimation préoccupant. Une partie des Français en ont ras la casquette et l'écrivent tout haut …

Lire l’article
Link zum Artikel