DE | FR
Image: Shutterstock

Première en France: une famille porte plainte pour «suicide forcé»

Une plainte a été déposée contre un homme, dont la compagne s'est donné la mort, en janvier dernier. C'est une première en France.
09.07.2021, 17:0609.07.2021, 18:01

Le 21 janvier 2021, Odile est retrouvée inconsciente, gisant sur une plage de Toulon. Transportée le lendemain matin en état d’hypothermie à l’hôpital, elle décède dans la journée. Dans la nuit, la cinquantenaire s'est volontairement administré un cocktail de médicaments, provoquant son décès.

Violences psychologiques à répétition

Pour ses proches, le responsable de ce passage à l'acte est tout trouvé: il s'agit de son époux, qui lui a infligé des violences psychologiques à répétition. Avec ses trois frères, Fadila, la soeur d'Odile, vient de déposer plainte auprès du procureur de Toulon à son encontre pour «suicide forcé». Il s'agit de la toute première action en justice de ce type, note le JDD.

«J'ai une conviction, poursuit Fadila, ma sœur a été poussée à se suicider par son mari. Avant leur rencontre, nous étions toutes les deux inséparables. On ne passait pas une semaine sans se voir. Comme nous avions perdu nos deux parents, nous veillions l'une sur l'autre. Odile était aussi très entourée d'amis, elle était pleine d'humour et de vie»
Soeur d'Odile, dans le JDD

Jusqu'à 10 ans d'emprisonnement

Cette action est particulière dans le fait qu'elle se fonde sur le nouvel article du Code pénal français, adopté en juillet 2020. Il reconnaît «le suicide forcé» comme une circonstance aggravante au délit du «harcèlement moral».

Ce changement est majeur, car il implique que l’intentionnalité du passage à l'acte n'a plus à être prouvée. Seul le lien de cause à effet doit être démontré, explique Libération.

Avec cette nouvelle loi, une personne qui harcèle son conjoint et qui le conduit au suicide risque jusqu'à dix ans d'emprisonnement et à 150 000 euros d'amende. (hkr)

NE PAS PUBLIER Pourquoi la dépression est-elle encore taboue?

Video: watson

Plus d'articles sur la santé mentale

1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Steven Seagal a dit des âneries à la TV russe sur Poutine et les nazis
Steven Seagal, ancien roi de la baston à Hollywood et fan de Poutine à Moscou, a du sang et un passeport russes. C'est sans doute pour cette raison qu'il fut particulièrement à l'aise sur le plateau du célèbre propagandiste d'Etat Vladimir Soloviev, jeudi soir. On vous a tout rembobiné et c'est gratiné.

Le dernier film dans lequel Steven Seagal a brandi ses muscles s'appelle Beyond The Law et il est sorti en 2019. Vous ne l'avez pas vu? Normal et rien de bien grave. En revanche, c'est plus volontiers au-delà du bon sens que de la loi qu'il fait les gros titres ces derniers jours.

L’article