DE | FR

Hommes tués à Paris: le policier tireur «mis en examen»

Le policier ayant tiré au fusil d'assaut dimanche dans le centre de Paris, faisant deux morts, a été inculpé mercredi pour «homicide volontaire» du conducteur.
27.04.2022, 22:3828.04.2022, 06:34

Le gardien de la paix de 24 ans a également été mis en examen pour «violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique ayant entraîné la mort sans intention de la donner» s'agissant du passager avant et pour «violences volontaires aggravées par personne dépositaire de l'autorité publique» envers le passager arrière, qui a été blessé.

Le policier a été placé sous contrôle judiciaire, avec interdiction de quitter le territoire et d'entrer en contact avec le service de police auquel il appartient pendant six mois. Le jeune agent ne bénéficie plus du port d'arme et ne doit pas avoir de contacts avec les victimes. Il a également une obligation de soins.

Dizaine de cartouches tirées

Dimanche, peu avant minuit, une patrouille de cinq policiers s'était dirigée vers une voiture garée à contresens, feux de détresse allumés, dans le centre de Paris, selon le compte-rendu d'intervention de la police consulté par l'AFP. Alors que les policiers s'approchaient de l'avant de la voiture, celle-ci a démarré et aurait «foncé vers un des fonctionnaires qui s'est écarté pour l'éviter», selon ce compte-rendu.

«Le seul» policier sur place à être armé d'un fusil d'assaut a alors ouvert le feu sur le véhicule. Selon les premiers éléments de l'enquête, une dizaine de cartouches ont été tirées, «cinq ou six impacts ayant atteint les individus».

Le conducteur de la voiture, âgé de 25 ans, retrouvé inerte au volant, et son passager avant, 31 ans, découvert allongé sur le sol près de la voiture, étaient décédés sur place malgré les soins prodigués par les secours. Une source proche du dossier a indiqué qu'ils étaient «connus (de la police), entre autres pour stupéfiants». (ats/cru)

Les plus belles tenues des Grammy Awards

1 / 24
Les plus belles tenues des Grammy Awards
source: keystone
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Des activistes du climat bloquent l'autoroute

Plus d'articles sur la France

Le «mort juif» qui secoue la dernière semaine de campagne

Link zum Artikel

Macron, Zemmour, Mélenchon, Le Pen... Pour qui voteriez-vous?

Link zum Artikel

Mort de Colonna, Total en Russie: fin de campagne minée pour Macron

Link zum Artikel

Macron contre Le Pen, place au duel télévisé

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Pourquoi la Russie ressort des chars vieux de 60 ans
Le char T-62, datant de l'époque de la Guerre froide, aurait été aperçu en Ukraine. Pourquoi l'armée russe a-t-elle recours à ces vieilleries? Réponse en trois points.

D'après une information parue notamment dans le média The Drive, la Russie aurait recours à des chars T-62 datant de l'ère de la Guerre froide. Où et comment sont utilisés ces chars en Ukraine?

L’article