International
Greta Thunberg

Greta Thunberg a encore des ennuis avec la justice

Greta Thunberg a encore des ennuis avec la justice

epaselect epa11287940 Swedish climate activist Greta Thunberg (C) attends a global climate strike organized by Fridays for Future movement, in Stockholm, Sweden, 19 April 2024. EPA/CLAUDIO BRESCIANI/T ...
Greta Thunberg vendredi dernier à Stockholm.Keystone
La jeune suédoise a été mise en examen pour deux chefs d'accusation de désobéissance civile.
23.04.2024, 23:26
Plus de «International»

La militante écologiste Greta Thunberg est renvoyée en procès pour ne pas avoir respecté l'ordre de la police de cesser de bloquer l'entrée du Parlement suédois lors d'une action pour le climat, selon des documents du tribunal mardi.

«La date du procès a été fixée au 8 mai», a précisé un responsable du tribunal à l'AFP mardi. La jeune femme et un petit groupe de militants avaient bloqué l'entrée principale du Parlement lors d'un mouvement entamé le 11 mars et qui s'était prolongé sur plusieurs jours.

Les parlementaires pouvaient toujours accéder au bâtiment par des accès secondaires.

La militante avait été déplacée par la police le 12 et le 14 mars après avoir refusé de quitter les lieux comme il lui était demandé.

En février, un juge londonien avait décidé d'abandonner les poursuites qui la visaient pour trouble à l'ordre public lors d'une manifestation contre l'industrie des hydrocarbures en octobre. Le juge avait estimé que la police avait mené une répression excessive.

Greta Thunberg a été condamnée à deux reprises par les tribunaux suédois, en juillet et en octobre 2023, à des amendes pour désobéissance civile lors de manifestations pour le climat. (ats/jch)

Greta Thunberg arrêtée lors d'une manifestation
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Poutine a obtenu ce qu'il voulait à Pékin
Lors de la visite d'Etat de deux jours, le président russe et le chef d'Etat chinois ont fait preuve d'unité et veulent continuer à approfondir leur collaboration.

Bien sûr, Xi Jinping a déroulé le tapis rouge à son «vieil ami» Vladimir Poutine. Tandis que les soldats marchaient au pas, que la fanfare battait le tambour et qu'un groupe d'enfants poussait des cris de joie euphoriques, les deux chefs d'Etat ont fait leur entrée dans la Grande Salle du Peuple jeudi matin.

L’article