DE | FR

Les chars russes ont un gros défaut et ils explosent les uns après les autres

Même un tir indirect peut complètement détruire les chars russes. C'est ce que montrent de nombreuses photos de tourelles explosées. Les spécialistes observent une erreur de construction fatale.
28.04.2022, 21:5629.04.2022, 07:19
Un article de
t-online

Des tourelles explosées et brûlées, souvent à plusieurs mètres du reste de l'épave, parfois même dans les étages supérieurs de maisons détruites: les images des champs de bataille en Ukraine ne documentent pas seulement la débâcle de l'invasion russe, mais révèlent également un défaut de construction fatal, commun à tous les chars russes.

Dans le T-72, le commandant (1), le mitrailleur (2) et le conducteur (3) ont leur place immédiatement à côté et au-dessus du magasin de la machine de chargement (4), qui contient les charges propulsives (orange) et les projectiles (jaune).
Dans le T-72, le commandant (1), le mitrailleur (2) et le conducteur (3) ont leur place immédiatement à côté et au-dessus du magasin de la machine de chargement (4), qui contient les charges propulsives (orange) et les projectiles (jaune).Alexpl/wikipédia

Dans ces derniers, les munitions (jusqu'à 40 obus lourds) sont stockées directement dans la tourelle. Les membres de l'équipage, généralement au nombre de trois, sont assis à proximité immédiate de la charge explosive:

«Chaque coup porté enflamme immédiatement les munitions et provoque une explosion massive qui fait littéralement sauter la tourelle», explique l'expert militaire Sam Bendett.

«Celui qui ne sort pas de là dans la première seconde se fait griller»
Sam Bendett, expert militaire.

Cette photo diffusée sur Twitter est censée montrer la tourelle d'un char T-64 russe au deuxième étage d'un immeuble d'habitation en Ukraine:

«Cercueil sur roues»

Cet effet dit du «diable en boîte» ne concerne pas seulement les anciens modèles comme le T-64, le T-72 et le T-80, mais aussi le char de combat russe le plus moderne du type T-90. Celui-ci est certes plus blindé que ses prédécesseurs, mais le problème des munitions mal stockées persiste, selon l'ancien officier britannique Nicholas Drummond.

Le transport de troupes léger russe BMD-4 est également «un cercueil sur roues» et est «anéanti» par un tir direct, a déclaré Drummond à CNN.

Le modèle de char T-72 lors d'un exercice en septembre dernier, en Russie.
Le modèle de char T-72 lors d'un exercice en septembre dernier, en Russie.Bild: keystone

Cet effet avait déjà été observé lors de la guerre d'Irak en 1990. A l'époque, l'armée irakienne avait surtout envoyé des chars de type T-72 dans la bataille contre l'armée américaine. «Les armées occidentales ont tiré la leçon de la guerre en Irak, à savoir que les munitions doivent être stockées séparément de l'équipage», explique Drummond.

La Russie a perdu près de 600 chars

Le char «M1 Abrams», par exemple, utilisé par l'armée américaine, n'a pas de tourelle. Les munitions se trouvent dans une partie séparée du véhicule, de sorte que les quatre membres de l'équipage ont de grandes chances de survie, même s'ils sont touchés.

Les concepteurs soviétiques ont préféré construire des chars aussi petits et compacts que possible afin d'offrir le moins de surface d'attaque possible. Mais ce calcul ne tient pas face à la tactique de guérilla de l'armée ukrainienne.

Selon les estimations du ministère britannique de la Défense, l'armée russe aurait déjà perdu près de 600 chars en Ukraine. Le réseau de recherche Oryx a documenté par des photos au moins 300 tirs. (mk, t-online)

25 panneaux de toilettes qui sont drôles (ou sexistes)

1 / 27
25 panneaux de toilettes qui sont drôles (ou sexistes)
source: imgur
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Les meilleurs moments du procès qui oppose Johnny Depp à Amber Heard

Plus d'articles récents sur la guerre en Ukraine

Le monde court à la famine et c'est à cause de la guerre en Ukraine

Link zum Artikel

«Pour les Russes, Boutcha était un moyen de montrer qui est le plus fort»

Link zum Artikel

Sanctions contre les Russes: Parmelin accusé de laxisme

Link zum Artikel

«On ne s’en sort pas indemne», le reporter RTS à Boutcha raconte son travail

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Bouhafs, burkini, Mélenchon: l'alliance à gauche va-t-elle se crasher?
Si, à un mois des législatives françaises, les sondages donnent l'avantage en voix à la NUPES, l'alliance à gauche emmenée par Jean-Luc Mélenchon, de gros nuages apparaissent, qui menacent cette coalition fragile.

Il reste un petit mois jusqu’au premier tour des législatives françaises et l’on se demande si l’alliance à gauche ne va pas exploser d’ici là. La NUPES, pour Nouvelle union populaire écologique et sociale, un jeu de dupes! C’est le jeu de mots du moment. Distillé par des dissidents, qui prient chaque jour que Twitter fait pour que l’accord conclu la lame sous la gorge par les socialistes et les écologistes avec «Don» Mélenchon, le nouveau parrain de la gauche tricolore, finisse dans la sciure tel le sang du poulet.

L’article