DE | FR
En 2008, l’ancien directeur du FSB, Nikolai Patrushev, s’entretient avec Vladimir Poutine, ici à bord d'un hélicoptère alors qu'ils survolent le Caucase du Nord, en Russie.
En 2008, l’ancien directeur du FSB, Nikolai Patrushev, s’entretient avec Vladimir Poutine, ici à bord d'un hélicoptère alors qu'ils survolent le Caucase du Nord, en Russie.

Nikolaï Patrouchev, ombre de Poutine et «homme le plus dangereux de Moscou»

Fidèle sans faille, Nikolaï Patrouchev fait partie des rares amis proches du président russe que celui-ci accepte encore d'écouter. Portrait d'un négociateur coriace et ardent nationaliste.
15.05.2022, 07:5315.05.2022, 10:35
Suivez-moi

Alors que des rumeurs continuent de circuler sur l'état de santé du Président russe, on-dit-que c'est un certain Nikolaï Patrouchev qui pourrait (temporairement) reprendre les rênes. Mais qui est cet homme en qui Poutine aurait réellement confiance?

Comme Poutine, Patrouchev a d'abord fait carrière dans les services de renseignement russes, au sein du KGB soviétique, puis au sein du FSB russe. Aujourd'hui, Nikolaï Patrouchev, 70 ans, est le secrétaire du Conseil de sécurité de la Russie et conseille Vladimir Poutine sur toutes les décisions militaires ainsi que sur les questions liées à la sécurité du pays.

Connu pour son «nationalisme ardent, sa vision du monde conspiratrice et sa vaste expérience de l'espionnage» selon le journal en ligne POLITICO, Nikolaï Patrouchev, est peut-être l'un des conseillers les plus importants du président russe aujourd'hui. Retour sur le parcours de celui que l'on surnomme «le faucon du Kremlin»👇

Une carrière dans le renseignement

Né le 11 juillet 1951 à Leningrad (aujourd'hui Saint-Pétersbourg) Patrouchev suivra sans le savoir un parcours similaire à celui de Poutine. Nés dans la même ville, appartenant à la même génération, les deux hommes deviendront tous deux, agents du renseignement dans un premier temps.

Diplômé de l'Institut de construction navale de Leningrad en 1974 et après une brève carrière dans le domaine, le jeune ingénieur sera ensuite débauché par le KGB. Il rejoint les rangs de l'organisation soviétique en 1975 en tant qu'officier de la sécurité. Il grimpera ensuite les échelons, et deviendra chef de l'unité anti-contrebande et anticorruption. C'est à ce moment-là qu'il rencontre Poutine.

Au début, les deux hommes ne sont pas très proches: ils ne se fréquentent pas plus que ça, mais ils se vouent un respect et une confiance totale, selon Le Temps. Une confiance due en partie au fait qu'ils partagent tous deux la même vision du monde: ils sont formellement opposés au bloc Occidental.

L'ascension de Poutine au pouvoir se fait en parallèle de celle de Patrouchev. En 1998, lorsque Poutine arrive à la tête du FSB (le successeur du KGB), la carrière de Patrouchev fait un bond en avant. En 1999, grâce à Poutine, il devient directeur adjoint du FSB. Un poste qu'il occupera pendant plus de 10 ans.

D'après RTBF, à l'époque, lui, Alexander Bortnikov (actuel chef des services de sécurité du FSB) et Sergei Naryshkin (chef des services de renseignement extérieur SVR) formaient un trio surnommé les «siloviki», les exécuteurs en français. Fidèle entre les fidèles, Patrouchev sera présent aux côtés du président tout au long de sa carrière.

Un homme discret mais influent

Réputé pour vivre simplement, Patrouchev ne vient pas d'une famille d'oligarques. Fils d'un officier de la marine soviétique qui était également membre du parti communiste, on dit de lui qu'il est vif d'esprit et traite avec respect ses subalternes.

«C’est vrai qu’il a cette aura mystérieuse à Moscou et sans doute beaucoup d’influence», témoigne la correspondante diplomatique du journal Kommersant, Elena Tchernenko, qui l’a interviewé deux fois.

«Nikolaï Patrouchev se voit comme un servant de l’Etat, dont la mission est de préserver la Russie et ses intérêts»
Elena Tchernenko

Depuis 2008, Patrouchev est secrétaire du Conseil de sécurité de la Russie, un organe consultatif du président qui élabore des décisions sur les affaires de sécurité nationale. Selon Le Temps, «tout le renseignement produit en Russie par les différentes agences passe par son secrétariat, il a donc accès à tout», commente le chercheur Mark Galeotti, spécialiste des siloviki (représentants de l'Etat) russes.

«Poutine l’a rencontré plus que quiconque ces dernières années. Son côté carré, bosseur sans fanfaronnade, est apprécié par le pouvoir. Et ses idées sont en ligne avec celles du président»
Mark Galeotti

Dans un entretien récent avec le journal Rossiskaya Gazeta, Patrouchev explique que «Washington a divisé le monde en vassaux et en ennemis». Ennemis, dont la Russie qu'il faudrait détruire. «L’homme le plus dangereux de Moscou» selon Mark Galeotti semble s’être lui aussi radicalisé.

Partisan de la guerre en Urkaine

Huit ans plus tard, sans surprise, Patrouchev remet le couvert aux côtés du Président russe. Poutine veut cette fois intervenir en Ukraine. Seulement quelques personnes auraient été informées de sa décision, dont Nikolaï Patrouchev.

Partisan de l'invasion actuelle de l'Ukraine, et ennemi du bloc occidental, Patrouchev a également soutenu la ligne du Kremlin selon laquelle les Ukrainiens et les Russes ne seraient en fait qu'un seul peuple.

«En utilisant leurs sbires à Kiev, les Américains, dans une tentative de supprimer la Russie, ont décidé de créer un antipode de notre pays, choisissant cyniquement l'Ukraine pour cela, essayant de diviser essentiellement un seul peuple», a-t-il déclaré dans une rare interview accordée au journal d'État russe Rossiyskaya Gazeta,

Une guerre qui selon lui n'a qu'une seule issue: le démembrement de l'Ukraine. «Le résultat de la politique de l'Occident et du régime de Kiev ne peut être que la désintégration de l'Ukraine en plusieurs États», aurait-il déclaré selon La Dépêche.

26 abominables plats préparés par des criminels culinaires

1 / 29
26 abominables plats préparés par des criminels culinaires
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

En Russie, les enfants font de la propagande déguisés en petits tanks

Plus d'articles récents sur la guerre en Ukraine

Meurtre, torture, vol: l'Ukraine recherche 10 criminels de guerre

Link zum Artikel

«Plan Marshall 2.0»: voici comment reconstruire l'Ukraine après la guerre

Link zum Artikel

Voici 13 images de Pâques «célébrée» en Ukraine en pleine guerre

Link zum Artikel

«Pour la Russie, cette guerre est un suicide économique»

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Nicolas Hulot va devoir répondre des accusations de viol et d'agressions sexuelles
Tout était parti d'un documentaire qui avait provoqué l'émoi en novembre dernier: plusieurs femmes accusaient Nicolas Hulot, ex-animateur de télévision et ancien ministre, de violences sexuelles. Mardi, l'intéressé a comparu en audition libre.

Il s'est présenté mardi à 14 heures, à bord d'un taxi aux vitres teintées. L'ex-présentateur vedette et ancien ministre français était entendu ce mardi par les enquêteurs dans le cadre d'une enquête pour viol et agressions sexuelles.

L’article