International
guerre

Ukraine: les Russes progressent de façon inquiétante à Avdiivka

Les Russes progressent de manière inquiétante à Avdiivka

DPR Russia Ukraine Military Operation International Brigade 8252944 14.08.2022 Service members of the Pyatnashka international brigade of pro-Russian troops sit inside a vehicle as Russia s military o ...
Des membres de la brigade internationale Pyatnashka des troupes pro-russes.imago
La Russie exerce une forte pression sur le front oriental ukrainien avant l’hiver. Etat des lieux des forces en présence près d'une petite ville ukrainienne.
24.10.2023, 05:52
Paul Flückiger, varsovie / ch media
Plus de «International»

Des décombres partout, deux camions postaux détruits: la Russie a une nouvelle fois frappé en bombardant samedi des installations civiles dans l’est de l’Ukraine.

👉 Suivez en direct la guerre contre l'Ukraine 👈

Un entrepôt postal situé dans la périphérie de Kharkiv a été touché. Six employés sont décédés sur le coup. Un autre a succombé à ses brûlures dimanche. Il y aurait également 16 blessés, dont 8 grièvement brûlés.

Les Ukrainiens affirment avoir tué plus de 1000 soldats rien que ce week-end. Ils seraient tombés autour de la petite ville industrielle d'Avdiivka, non loin de Donetsk. Il y a à peine deux semaines, l’armée russe a exercé une pression massive sur la ville, toujours sous contrôle ukrainien.

Avdiivka.
Image: watson

Tandis que le monde entier a les yeux rivés sur la bande de Gaza, les Russes gagneraient du terrain au nord et au sud de la ville, celle-ci étant encerclée sur trois côtés depuis le début de la guerre. Après Soledar et Bakhmout au début de l'été, Avdiivka devrait tomber en mains russes avant le début de l'hiver.

1600 civils résistent

Vendredi, les Russes se seraient emparés de la majeure partie de la décharge située juste à la périphérie de la ville. Ces montagnes de déchets se situent à environ cinq kilomètres au nord de Donetsk, l’ancienne «capitale de la République populaire de Donetsk» (DNR) pro-russe, proclamée unilatéralement en avril 2014.

La ville, qui comptait environ 40 000 habitants avant l'invasion russe, est surtout connue pour son énorme cokerie (usine à charbon) située à l'extrémité nord, importante pour l'ensemble du Donbass. 1600 civils y sont toujours retranchés. Selon le maire Vitaly Barabach, ceux-ci devraient être évacués. La mairie en a décidé dimanche.

Les troupes ukrainiennes ont apparemment réussi jusqu'à présent à tenir toute la zone urbaine, à l'exception des montagnes de décombres à l'extrémité sud.

«Malgré de lourdes pertes, les Russes attaquent toutes les nuits sans exception»
porte-parole de l'armée ukrainienne
epa10825908 A local woman walks on a shelled street in Avdiivka settlement near a frontline in Donetsk region, Ukraine, 28 August 2023, amid Russia's ongoing invasion. About 1,600 locals still li ...
Une femme marche dans une rue bombardée d'Avdiivka, près de la ligne de front dans la région de Donetsk, Ukraine, 28 août 2023.Image: EPA

Selon ce porte-parole, les Russes utiliseraient surtout des drones. «L'ennemi fait tout pour percer nos lignes de défense et encercler complètement la ville», a expliqué jeudi le chef d'état-major Valeri Zaloujny après une visite sur le front. Contrairement à Bakhmout, les Russes ont une bien meilleure situation d’approvisionnement près d’Avdiivka en raison de sa proximité avec l’ancienne mégalopole de Donetsk.

La bataille d’Avdiivka détourne l’attention des populations russes et ukrainiennes des échecs sur d’autres secteurs du front. Au nord du front de l’Est, près de la ville de Koupiansk, reprise à Kiev il y a 13 mois, les Russes ne parviennent plus à lancer leur propre contre-offensive depuis des mois.

Dans le sud, près d’Orakhiv, dans l’oblast de Zaporijjia, les progrès ukrainiens sont limités. Si bien que la contre-offensive lancée cet été semble presque au point mort.

Ce n'est que dans les environs de la capitale régionale Kherson, reconquise il y a un an, que Kiev a enregistré des succès ces derniers jours.

Apparemment, une force avancée ukrainienne a réussi à tenir pendant cinq jours une tête de pont dans le village de Krynki, sur la rive orientale du Dnipro occupée par les Russes. Si cette avancée réussit, les Ukrainiens pourraient bientôt faire traverser davantage de troupes à travers le fleuve et les envoyer vers la péninsule de Crimée, occupée par les Russes depuis 2014.

L'effondrement du barrage de Kakhovka, en Ukraine
1 / 14
L'effondrement du barrage de Kakhovka, en Ukraine
L'eau coule à travers ce qui reste du barrage.
source: sda / stringer
partager sur Facebookpartager sur X
Deux Ukrainiens sur trois ont perdu un proche et ce n'est pas le pire
Video: facebook
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les «Dix commandements» imposés dans les écoles de Louisiane
L'Etat conservateur de la Louisiane a décidé d'imposer l'affichage des «Dix commandements» dans toutes ses écoles. Une première.

La Louisiane a imposé mercredi l'affichage des «Dix commandements» dans toutes les salles de classe de cet Etat conservateur du sud des Etats-Unis. Une première qui relance le débat sur la séparation de l'Eglise et de l'Etat.

L’article