DE | FR
Un aperçu des attaques russes. La carte a été publiée par les services secrets britanniques.
Un aperçu des attaques russes. La carte a été publiée par les services secrets britanniques.image: https://twitter.com/DefenceHQ

Poutine ne va pas aimer ça: l'armée russe est en difficulté à l'Est

Où en est la situation militaire dans l'est et le sud de l'Ukraine? Analyse en quatre points.
06.05.2022, 18:16
Corsin Manser
Corsin Manser
Corsin Manser
Suivez-moi

La Russie prévoit un «défilé de la victoire» à Marioupol le 9 mai, ont fait savoir les services secrets ukrainiens. Un haut fonctionnaire du Kremlin, Sergueï Kiriyenko, se serait rendu spécialement dans la ville pour préparer le défilé. Les rues principales seraient désormais nettoyées des débris, des munitions et des cadavres pour laisser place aux «festivités».

Vladimir Poutine a besoin d'une victoire à présenter le 9 mai, en rappel du «jour de la victoire» sur l'Allemagne nazie. La conquête de Marioupol, qui semble bientôt possible, pourrait servir de prétexte. Mais qu'en est-il de l'offensive russe à l'est?

Contre-offensives à Kharkiv

Regardons d'abord la région de Kharkiv. La ville se trouve tout au nord de la ligne de front. Elle comptait environ 1,4 million d'habitants avant le début de la guerre. Les développements actuels autour de la deuxième plus grande ville d'Ukraine devraient donner du fil à retordre au Kremlin. Grâce à des contre-offensives, les Ukrainiens ont réussi à repousser les assaillants à 40 kilomètres des limites de la ville. C'est ce qu'écrit l'Institute for the Study of War (ISW), qui se réfère à des sources ukrainiennes et russes.

Près de Kharkiv, les Ukrainiens ont pu récupérer du territoire.
Près de Kharkiv, les Ukrainiens ont pu récupérer du territoire.image: https://twitter.com/defencehq

Kharkiv et sa banlieue continuent certes d'être pilonnés par l'artillerie et l'aviation russes. Mais la situation dans la mégapole s'est nettement calmée. La semaine dernière, il n'y avait plus que deux à cinq attaques de missiles russes par jour, a déclaré Oleh Sinehubow, directeur de l'administration militaro-civile, au Wall Street Journal. Avant, les bombardements s’élevaient entre 50 et 80 par jour.

👉 Les dernières news sur la guerre dans notre direct 👈

Le quotidien s’est entretenu avec un jeune restaurateur qui aimerait rouvrir sa pizzeria dès que les Russes auront été repoussés. Il déclare:

«Le printemps est là, il fait beau, le soleil brille et les gens veulent à nouveau manger dehors, maintenant que la ville est plus calme.»

Violents combats près d'Izioum

Au sud de Kharkiv, les Russes tentent de gagner du terrain près de la ville d’Izioum. Leur objectif semble être d'encercler les forces ukrainiennes qui se trouvent plus à l'est, près de Sverodonetsk. Pour cela, les troupes de Poutine devraient prendre le contrôle de la route reliant Izioum à Donetsk.

La Russie veut encercler les troupes ukrainiennes à l'est de Kramatorsk.
La Russie veut encercler les troupes ukrainiennes à l'est de Kramatorsk.image: https://twitter.com/defencehq

La Russie a récemment intensifié ses efforts dans cette région. Les services secrets britanniques ont annoncé, mercredi, que 22 bataillons russes avaient été mis en alerte autour d'Izioum. Selon des informations ukrainiennes, les Russes ont tenté cette semaine de progresser dans le Donbass depuis le nord, attaquant divers villages.

La ligne de front autour d’Izioum reste disputée. De petits gains de territoire semblent possibles pour les Russes. La plupart des experts ne s'attendent, toutefois, pas à ce que les forces ukrainiennes soient encerclées dans les prochains jours. L'avancée russe au sud d'Izioum est «irrégulière» et «lente», a déclaré un haut responsable américain lors du briefing quotidien du Pentagone mercredi. Fondamentalement, l'attaque est enlisée.

Les attaques dans le sud ralenties

Ces dernières semaines, des membres de l'armée russe ont exprimé l'objectif de couper l'Ukraine de la mer Noire et de créer un corridor jusqu'à la Moldavie et la province sécessionniste de Transnistrie. Pour ce faire, les Russes devraient gagner des territoires dans le sud-ouest, où ils ont déjà pu progresser jusqu'à la ville de Kherson.

Mais on observe que les attaques des Russes se sont ralenties ici. Ils n'ont pu prendre ni Mykolaïv ni Odessa. Désormais, la Russie a augmenté ses efforts de combat autour de Kherson. Les bombardements se sont intensifiés, écrit l’ISW.

Les attaques russes sont également bloquées dans le sud.
Les attaques russes sont également bloquées dans le sud.image: https://twitter.com/defencehq

Alors que les Russes tentent de prendre pied à Mykolaïiv, des contre-offensives ont lieu. Les Ukrainiens ont annoncé cette semaine la reprise de quatre villages dans la région frontalière entre les oblasts de Kherson et de Zaporizhia. Ces gains de territoire n'ont toutefois pas été confirmés.

A l'est du fleuve Dniepr, les forces russes ont attaqué de petites localités afin de contrôler la route entre Donetsk et Zaporizhia. Ces tentatives n'ont, toutefois, pas été couronnées de succès, constate l'ISW.

Vidéo: watson

Résumé

Actuellement, il semble que la prise de Marioupol et la construction d'un pont terrestre vers la Crimée soient les plus grands succès de Poutine dans cette guerre. Et il n'est même pas certain que les Russes parviennent à s'emparer du dernier nid de résistance à Marioupol, l'aciérie d'Azovstal. Alors que les Ukrainiens affirment que les forces de Poutine ont lancé l'assaut contre l'aciérie, Moscou dément.

«Il est clair que l'armée russe n'a pas pu enregistrer de gains territoriaux significatifs ces derniers jours», explique Tamara Cubito de l'Académie militaire de l'ETH Zurich. Tant au sud qu'à l'est du pays, les forces armées russes ne semblent pas vraiment progresser, selon l'experte:

«Il n’est pas possible d'expliquer pourquoi l’armée russe n’avance pas, alors qu’elle se concentre sur l’est de l’Ukraine et qu’elle devrait avoir appris de ses erreurs initiales»

Tactiquement, elle ne se montre pas si maladroite que cela. «De nombreux experts soulignent des détails: tels que la mauvaise qualité des pneus chinois sur les véhicules russes, qui les bloquent souvent dans la boue par mauvais temps. De telles choses sont bien sûr gênantes, mais elles ne peuvent pas vraiment expliquer la situation actuelle.»

Poutine pourrait-il encore augmenter la cadence et envoyer plus de forces sur le front? L’experte répond que les Russes ont encore des réserves de matériel et de personnel en théorie. Mais les chiffres seuls ne sont pas décisifs. Il est tout aussi important de savoir si, quand et où les soldats peuvent être engagés, quelle est leur formation et leur motivation.

Alors que les Russes sont bloqués dans leur offensive, les Ukrainiens sont continuellement approvisionnés en armes par les pays de l'Otan. La tâche des forces armées russes ne va donc pas devenir plus facile dans les semaines à venir. Poutine n'aura probablement rien à fêter le 9 mai, mais il considérera tout de même ces modestes gains de territoire comme un succès. Il serait peut-être capable d'organiser un «défilé de la victoire» à Marioupol, même s’il n’a pas encore conquis la ville dans son intégralité, qui sait...

Ces Ukrainiennes se moquent des soldats russes

Vidéo: watson

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Ce Russe avait prédit toutes les erreurs de Moscou avant la guerre
En février, un expert militaire russe a annoncé ce qui se passerait en cas de guerre en Ukraine. Il a mis dans le mille. Il lance, aujourd'hui, un nouvel avertissement à ses compatriotes.

Dans la mythologie grecque, il y a le personnage de Cassandre. Cette héroïne tragique avait le don de prédire l'avenir et ses malheurs, mais personne ne l'écoutait. On dit ainsi des avertissements non entendus que ce sont des «appels de Cassandre».

L’article