larges éclaircies
DE | FR
International
guerre

Ukraine: des soldats russes auraient également violé des hommes

A Ukrainian soldier stands against the background of an apartment house ruined in the Russian shelling in Borodyanka, Ukraine, Wednesday, Apr. 6, 2022. (AP Photo/Efrem Lukatsky)
Un soldat ukrainien à Borodyanka, en Ukraine, le 6 avril 2022.image: keystone

Des soldats russes auraient aussi violé des hommes et des garçons

Les femmes ne seraient pas les seules victimes de viols en Ukraine. Les crimes connus à ce jour ne seraient en outre «que le sommet de l'iceberg», a mis en garde la représentante de l'ONU, Pramila Patten.
04.05.2022, 20:0112.05.2023, 17:42
Plus de «International»
Un article de
t-online

Des hommes et des garçons feraient également partie des victimes présumées de viols en Ukraine. C'est ce qu'ont déclaré des fonctionnaires des Nations unies et de l'Ukraine mardi lors d'une conférence de presse à Kiev d'après le quotidien britannique The Guardian.

«J'ai reçu des rapports, qui n'ont pas encore été vérifiés, sur des cas de violence sexuelle contre des hommes et des garçons en Ukraine»
a déclaré Pramila Patten, lors d'une conférence de presse à Kiev.

De nombreux cas de violences sexuelles perpétrées par les troupes russes en Ukraine font déjà l'objet d'une enquête. Ces cas ne sont que «le sommet de l'iceberg», a averti Pramila Patten, encourageant les survivants à ne pas garder le silence.

Patten a ajouté qu'il pouvait être particulièrement difficile pour les hommes survivants de viols de dénoncer les crimes:

«Il est difficile pour les femmes et les filles de dénoncer [le viol, notamment en raison de la stigmatisation, mais c'est souvent encore plus difficile pour les hommes et les garçons. Nous devons créer cet espace sûr pour toutes les victimes afin qu'elles puissent signaler les cas de violences sexuelles»

Des rapports recueillis en Ukraine

La procureure générale ukrainienne, Iryna Venediktova, a déclaré mardi que ses services avaient recueilli des rapports faisant état de violences sexuelles commises par les troupes russes contre des hommes et des femmes de tous âges, des enfants aux personnes âgées.

A Irpin, dans la banlieue de Kiev, Moscou utiliserait les viols comme une stratégie de guerre délibérée pour briser la résistance de la population ukrainienne et pousser l'Ukraine à capituler, a-t-on appris.

Selon le droit international humanitaire, le viol est considéré comme un crime de guerre, au même titre que la torture, le meurtre, la contrainte ou le déplacement de civils, par exemple.

(t-online )

Une otarie s’invite dans un hôtel et chourave le transat d'un client
Video: watson
3 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
3
Pourquoi les Russes se vantent de cet exploit
Outre la prise d'Avdiïvka, objet de nombreuses batailles, l'armée russe a vanté la destruction d'un char M1 Abrams américain dans l'ouest de l'Ukraine.

La conquête de la petite ville d'Avdiïvka, âprement disputée depuis des mois, n'est pas la seule victoire dont la propagande de l'armée russe s'est vantée. Dans l'ouest de l'Ukraine, elle affirmait avoir détruit le premier char M1 Abrams fourni par les Etats-Unis. Seuls 31 d'entre eux ont été livrés à l'Ukraine en octobre dernier.

L’article