DE | FR

Biden affirme qu'il ne «retire pas» ses propos sur Poutine

Joe Biden a affirmé lundi qu'il ne retirait pas ses propos controversés, suggérant qu'il souhaitait le départ de son homologue russe, Vladimir Poutine, du pouvoir.
Joe Biden a affirmé lundi qu'il ne retirait pas ses propos controversés, suggérant qu'il souhaitait le départ de son homologue russe, Vladimir Poutine, du pouvoir.Image: sda
Le président américain a récemment évoqué son indignation morale au sujet de la manière dont Poutine agit, à travers une petite phrase loin d'être anodine.
29.03.2022, 05:0129.03.2022, 06:27

Joe Biden a affirmé lundi qu'il ne retirait pas ses propos controversés, suggérant qu'il souhaitait le départ de son homologue russe, Vladimir Poutine, du pouvoir. Ces propos exprimaient son «indignation» personnelle et pas une «politique» en faveur d'un changement de régime.

«Je ne les retire pas et je ne m'excuse pas. J'exprimais simplement mon indignation: il ne devrait pas rester au pouvoir, de la même manière que les méchants ne devraient pas continuer à faire de mauvaises choses, mais cela ne signifie pas que nous ayons un changement de politique fondamental».
Le président américain, Joe Biden

Le président Biden a semé le trouble en lançant samedi à Varsovie, au sujet de Vladimir Poutine: «Pour l'amour de Dieu, cet homme ne peut pas rester au pouvoir!» Cette petite phrase, qui ne figurait pas dans le texte écrit du discours, a contraint la Maison Blanche à tenter immédiatement de minimiser sa portée pour garantir qu'il ne s'agissait pas de suggérer un renversement du maître du Kremlin.

«Les actes de cet homme, c'est juste de la brutalité, mais personne ne croit que je parlais de renverser Poutine».
Joe Biden

Plusieurs experts et dirigeants de pays alliés des Etats-Unis ont estimé que cette déclaration allait à l'encontre des efforts des Occidentaux pour ne pas justifier une escalade russe dans la guerre menée par Moscou en Ukraine:

«Je ne pense pas du tout que mes propos puissent provoquer une telle escalade. Je me moque de ce qu'il pense. Il va faire ce qu'il pense devoir faire, point final. Il n'est influencé par personne».
Joe Biden

Le président américain n'a pour autant pas exclu un futur sommet avec son homologue russe. «Cela dépend de ce dont il veut parler!», a-t-il lancé. (/ats/jch)

Ailleurs, sur la planète: Aveugle, cette ado marque un panier au basket

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Joe Biden se rend au Japon pour consolider le leadership américain
Le président américain Joe Biden est arrivé dimanche au Japon, dernière étape de sa première tournée en Asie depuis son entrée en fonctions, sur fond de menace nord-coréenne, d'ambitions géopolitiques de la Chine et de guerre en Ukraine.

Le président américain Joe Biden est arrivé dimanche au Japon, dernière étape de sa première tournée en Asie depuis son entrée en fonctions, sur fond de menace nord-coréenne, d'ambitions géopolitiques de la Chine et de guerre en Ukraine.

L’article