DE | FR
Il vous sera désormais possible de déverrouiller votre iPhone, en scannant votre visage, même en portant le masque. Mais à une petite condition.
Il vous sera désormais possible de déverrouiller votre iPhone, en scannant votre visage, même en portant le masque. Mais à une petite condition.Image: shutterstock

5 options de la mise à jour Iphone (spoiler: il y a des femmes à barbe)

La prochaine mise à jour d'Apple, accessible sur Iphone et Ipad, sera disponible la semaine du 26 avril. Elle promet des changements bien cool, comme le Face ID compatible avec le masque, et des émojis plus étonnants que jamais.
26.04.2021, 12:2227.04.2021, 07:37
Suivez-moi

Face ID possible avec le masque, enfin presque...

Vous avez déjà réussi à déverrouiller votre Iphone grâce au Face ID tout en portant votre masque? Evidemment que non. La fonctionnalité la plus appréciée des passionnés d'Apple ne marche en effet que si les yeux, le nez et la forme du visage complet sont visibles à l'écran. Compliqué en cette période de pandémie. Résultat, depuis plus d'un an, les utilisateurs d’Iphone doivent systématiquement taper leur code pour accéder aux applis de leur téléphone.

Mais ça, c'était avant. Apple s'adapte à la situation et rend désormais ce Face ID compatible avec le port du masque. Mais à une seule condition. Il faudra disposer d'une Apple Watch. L'idée, c'est que l'Iphone scannera partiellement le visage et vérifiera qu’une Apple Watch soit dans les parages. Plus précisément sur votre poignet afin de vous authentifier et finalement déverrouiller votre précieux.

Siri donne plus de voix à l'inclusivité

Jusqu’à présent, Siri parlait avec une voix féminine par défaut. Pour être assisté par un homme, il fallait le faire manuellement, dans les réglages. Et faut l'avouer, peu d'entre nous s'y attardait. Mais la prochaine mise à jour laisse désormais place à davantage d'inclusivité. Les voici:

  • Les différentes versions de Siri ne sont plus genrées, mais renommées «voix 1» et «voix 2».
  • A l'achat ou la réinitialisation d'un appareil Apple, l'utilisateur peut choisir entre l'une de ces deux voix. Il n'y a plus d'assistant configuré par défaut.
  • Une «voix 3» et «voix 4» font leur entrée dans les propositions d'assistant. Mais cette nouvelle option n'est, pour le moment, disponible qu'aux Etats-Unis. La Suisse devrait patienter encore longtemps.
  • Il sera possible d'annuler un «Hey, Siri, appelle les urgences» dans les trois secondes qui suivent.

200 emojis en plus, dont une femme à barbe

Plus que de simple émotions, les emojis sont devenus avec le temps de véritables reflets de notre société. Laquelle s'émancipe toujours plus des normes et des codes pour davantage d'inclusivité.

Apple en fait donc son mot d'ordre et immisce parmi ces 217 nouveaux emojis de petites pépites. On note notamment les variantes de peau pour les couples ou des femmes et des hommes avec une barbe.

Côté emojis déjà présents, mais modifiés, on compte l'emoji de la seringue, dont le sang contenu a été supprimé. La raison? Rendre plus approprié la représentation des vaccins.

Image: emojipedia
Image: emojipedia
Image: emojipedia
Image: emojipedia

Des applis plus transparentes

Il s'agit du changement le plus important de la firme américaine. La mise à jour apporte en effet un système d’anti-traçage assurant aux utilisateurs davantage de confidentialité concernant leurs données. En clair, dès qu’une application cherchera à collecter vos données, votre Iphone vous demandera de l'autoriser ou non.

Du coup, cette nouveauté est aussi la plus contestée. Et ce, par les créateurs d'applications qui voient tout leur business model partir en fumée. Facebook, notamment, s'est dernièrement mis dans une colère noire, affirmant que la fonctionnalité nuira aux petites entreprises car «de nombreuses personnes choisiront de ne pas être suivies», selon les propos rapportés par Yahoo!.

On vous explique tout de la guerre sans merci entre Facebook et Apple👇

Les jeux PS5 et Xbox dispos sur iPhone

Ce n'est pas nouveau, iOS prend en charge, depuis plusieurs années, les manettes de PS4 et de Xbox One. Mais ces consoles étant désormais démodées, Apple s'est très vite mis à la page.

Avec la nouvelle mise à jour, l'entreprise intègre la comptabilité des manettes PS5 et Xbox Series X à son système. Plus besoin d'être chez soi pour jouer au dernier «Cyberpunk 2077».

Copin comme cochon: les collègues de bureau qui courent

Vidéo: watson

Tchernobyl, c'était il y a 35 ans

1 / 8
Tchernobyl, c'était il y a 35 ans
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

World of watson: la drague en français ou en schwyzerdütsch

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Zelensky et l'Ukraine peuvent-ils nous lasser? «Oui, assurément»
Après avoir été ovationné par les plus puissants parlements du monde, le président ukrainien a donné, le 11 mai dernier, une conférence dans l'enceinte plus modeste de Science-Po Paris. Faut-il y voir un début d'essoufflement dans la méthode Zelensky? Combien de temps le héros de la démocratie, devenu un as de la communication, va-t-il pouvoir incarner efficacement la cause ukrainienne?

L'exercice est franchement casse-gueule, tellement le sujet semble intangible. Les Ukrainiens slaloment entre les bombes russes et les cadavres familiers depuis bientôt trois mois et voilà qu'on esquisse l'éventualité, bien au sec sous notre dôme caniculaire, d'un essoufflement de la méthode Zelensky. Celle qui consiste à repousser l'assaillant (et l'oubli) par la force du verbe, de la bande passante, et du grand écran. Pour se lancer à pleine vitesse dans une analyse de performance, comme le ferait sans bégayer un commentateur sportif avec un runner ordinaire à mi-course, il fallait un argument. Le président ukrainien nous l'a servi récemment sur un plateau: sa stratégie a évolué.

L’article