DE | FR

Vous avez un Iphone? Vous pouvez désormais choisir d'être traqué ou non

Bild

Entre Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook et Tim Cook, patron d’Apple, rien ne va plus. shutterstock

A partir du 26 avril, chaque utilisateur d'iP pourra choisir s'il souhaite, ou non, être suivi à la trace. Et cela, pour chaque appli mobile. Un changement de stratégie qui a mis Mark Zuckerberg (très) en colère.



A partir d'aujourd'hui, vous pouvez décider de bloquer le tracking de vos applications depuis votre iPhone!

Une proposition de transparence qui déplait fortement à Facebook. Et pour cause, le géant bleu aux plus de 2,8 milliards d'utilisateurs a placé la publicité ciblée au coeur de son business model.

Label de confidentialité

«Apple se comporte de façon anti-compétitive», a critiqué le patron fin janvier, lors d’une conférence dévoilant les résultats annuels du groupe. «De nombreuses PME ne pourront plus cibler leurs clients avec des pubs personnalisées. Apple peut dire qu’ils font ça pour aider les gens mais cela sert clairement leurs intérêts», a-t-il continué.

Lors d’une interview début avril à un podcast du New York Times, Tim Cook, le patron d’Apple, s'est défendu: «Nous donnons le choix aux utilisateurs».

«Si aujourd’hui vous conceviez un système d’exploitation à partir de zéro, vous le feriez de cette manière, c’est évident»

Tim Cook, patron d'Apple

Le business man a fait mention d'une autre initiative lors d'un discours: un label de confidentialité, une sorte d'étiquette qui donne des informations sur la façon avec laquelle les développeurs utilisent les données personnelles.

Ce que prévoit exactement cette mise à jour

«Cette nouveauté prévoit que l'IDFA (Identifier for advertisers) - une série de chiffres et de lettres unique qui permettent aux publicitaires de suivre des utilisateurs et de leur diffuser des publicités ciblées - repose sur la base du volontariat», explique le site spécialisé usine-digitale.fr. Et cela, pour chaque application.

Par conséquent, si la personne refuse d'être pistée, les services publicitaires ne pourront plus effectuer des croisements avec son activité et d'autres applications.

L'objectif de la société américaine derrière cette politique? Protéger davantage les données personnelles de ses utilisateurs. Apple a annoncé que les applications qui ne respecteraient pas cette nouvelle politique seraient bannies de son store. (hkr)

Voici toutes les nouveautés qui arrivent sur votre Iphone cette semaine👇

Plus d'articles sur le thème «High-Tech»

Facebook veut tout faire pour ressembler à Clubhouse

Link zum Artikel

Fuite de données Facebook: 3 raisons pour ne pas les prendre à la légère

Link zum Artikel

Gucci vend douze francs des baskets qui n'existent pas

Link zum Artikel

Un collectionneur de crypto-art nous explique son délire

Link zum Artikel

La Fête de la tulipe à Morges

1 / 10
La Fête de la tulipe à Morges
source: keystone / laurent gillieron
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Covid-19: jeunes et bientôt vaccinés?

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel

Quel skieur es-tu ?

Link zum Artikel

Les gouvernements vont-ils devoir payer pour leur insouciance climatique?

Link zum Artikel

«Les notes vocales, c'est un truc d'égoïste»

Link zum Artikel

Sortir de nos canapés a fait du mal à Netflix

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

500 millions de données sur le Net, Facebook accusé de «négligence absolue»

Des données de 500 millions d'utilisateurs Facebook volées en 2019 ont été publiées sur le Net. Du piratage et des arnaques sont à craindre.

«Les archives concernant 533 millions de comptes Facebook viennent d'être divulguées gratuitement», a tweeté samedi matin Alon Gal, directeur technique de l'agence anti-cybercriminalité Hudson Rock, fustigeant l'«absolue négligence» de Facebook.

Ces données comprennent notamment numéro de téléphone, nom complet, date de naissance et, pour certains comptes, adresse e-mail, selon Business Insider. Des personnes mal intentionnées «vont certainement utiliser ces informations pour des arnaques, …

Lire l’article
Link zum Artikel