DE | FR

Un drone militaire chasse des humains, sans recevoir d'ordre

Le document ne précise pas si le combattant visé par la machine a été blessé ou tué.
Le document ne précise pas si le combattant visé par la machine a été blessé ou tué.Image: sda
Un rapport des Nations Unies évoque l’attaque de combattants dissidents libyens par un drone, de façon totalement autonome.
01.06.2021, 03:5901.06.2021, 06:16

Une situation qui rappelle les films de science-fiction futuristes. Sarah Connor n'a qu’à bien se tenir. En mars 2020, un drone utilisé par le Gouvernement d'union nationale libyen a visé des soldats du maréchal Haftar, chef de l'autoproclamée Armée nationale libyenne, lors de combats entre les deux parties, rapporte le magazine New Scientist.

L’attaque perpétrée par l’aéronef s’est faite de façon totalement autonome, sans être mise en œuvre par un opérateur à distance. C'est le premier cas documenté de ce type.

Un drone armé a «pris en chasse une cible humaine»

Un drone armé a «pris en chasse une cible humaine» alors en train de battre en retraite, sans la moindre communication électronique avec les forces libyennes, assure le rapport. Le document ne précise pas si le combattant visé par la machine a été blessé ou tué.

L’attaque a été perpétrée par un drone kamikaze baptisé Kargu, produit par l’entreprise turque STM et destiné à la lutte antiterroriste selon son fabricant.

Vidéo promotionnelle de STM

Vidéo: YouTube/STM

L’appareil, qui ne pèse que 7kg, peut atteindre les 72 km/h, avec une autonomie de 30 minutes. Il peut monter jusqu’à 2800 mètres d’altitude.

Des craintes

«Il s’agit probablement d’une première attaque de drone contre des humains sans aucune instruction», avance un expert en drone cité dans le rapport, mentionné par le site Business Insider. Ce même expert évoque les craintes inhérentes à cette nouvelle technologie, par exemple en cas d’erreur lors de l’identification de la cible. (ga)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Macron et Johnson se sont dit «good bye» en se lançant des fleurs
Ils ont tout de même pris le temps de souligner l'importance de continuer à soutenir l'Ukraine aussi longtemps que nécessaire.

Le président français Emmanuel Macron et le premier ministre britannique démissionnaire Boris Johnson se sont félicités, mardi lors d'un entretien téléphonique, de leur coopération ces dernières années:

L’article