DE | FR
Greta Thunberg popstar de l'époque

Retour sur l'histoire de l'émule activiste des popstars du moment. Image: Montage watson

Greta Thunberg, pop star de l'époque: un hit et puis plus rien?

De sa première punchline à sa dernière apparition en juillet, Greta Thunberg serait-elle en train de vivre le parcours d’une star éphémère de la pop?



Une vedette des années 60, ça partait pour une carrière entière. Une star des années 2010-2020, ça fait un gros tube, ça se transforme en produit et c'est fini. Greta Thunberg, jeune Suédoise militant pour lutter drastiquement contre le réchauffement climatique, est l'émule activiste des popstars du moment. Voici son histoire.

Les premiers pas

Après des débuts au parlement suédois, à l'âge de 15 ans, où elle protestait contre «l'inaction climatique» des députés, l'adolescente fut révélée à l'occasion de la conférence de Katowice de 2018 sur les changements climatiques (COP24). Le fond et la forme de sa prestation, jugés authentiques, touchants, furent à l'origine d'un mouvement mondial de fans. Elle devint le symbole des écologistes radicaux, désireux d'un renversement complet du système politique et économique. Plusieurs labels se bousculèrent à ses pieds.

Le premier tube

Le gagnant fut un Suisse, le Forum économique mondial 2019 de Davos, qui décrocha en janvier son premier grand tube I want you to panic, entonné en exclusivité devant les caméras. La jeune engagée, arrivée en train (32 heures depuis Stockholm!), y exprimait sa volonté de faire pression sur les chefs d'Etat du monde entier, en leur ouvrant les yeux sur les catastrophes à venir s'ils ne changeaient pas drastiquement de politique face à la menace du réchauffement climatique. Le vers devint une punchline célèbre de l'artiste bientôt confirmée.

La tournée mondiale

S'ensuivit la tournée planétaire indispensable pour espérer rencontrer le succès à l'heure où la publication d'un titre ne suffit plus. La patronne du genre musical «Indignation climatique» fit notamment un passage remarqué au Parlement européen, où elle récita un long discours pro-écologie politique. Le même ton et le même message furent envoyés que lors de ses précédentes interventions. Quand on rencontre un grand auteur-compositeur-interprète, il est rare d'obtenir facilement un propos original. Est-ce de la com'?

Le deuxième single

Son deuxième grand hit, How dare you? («Comment osez-vous?»), fut officialisé lors du sommet des Nations Unies sur l'action climatique de 2019, auquel elle participa aux Etats-Unis. Elle se rendit dans ce pays en bateau, en signe de lutte contre la pollution, l'avion contribuant de manière conséquente aux émissions de gaz à effet de serre. Un geste salué par les nombreuses personnes la suivant à travers le monde.

La tournée d'hiver

Après quoi, ce fut le temps de repartir pour une série de dates, dans des villes clés où la popstar était attendue. Elle passa d'ailleurs par Lausanne, «capitale suisse du climat», lors des grandes manifestations du 17 janvier 2020. Il fut difficile pour les médias de l'aborder. Si bien que La Télé se permit de relayer le lieu où était désormais enfermée cette «persona non grata». A savoir la célébrité.

Le silence qui est censé «créer l'attente»

Puis, plus rien. Un énorme virus se propagea depuis la Chine sur le reste de la Terre et j'imagine que vous devinez lequel. Ladite épidémie se répandit dans les journaux où Greta Thunberg occupait de nombreux articles jusqu'à début 2020. En Mylène Farmer de l'activisme écolo, se faisait-elle désirer?

Le flop de l'été

Peut-être bien. Et sans doute aussi que le statut qu'elle avait acquis entre temps était difficile à vivre au quotidien pour une jeune activiste. Toujours est-il que Greta fit son grand retour au début de ce mois, le 1er juillet. Dans le cadre d'un sommet sur le climat organisé par l’ancien gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger, et qui s'est tenu à Vienne, la fille-icône apostropha par Skype l'ensemble des dirigeants politiques et économiques:

«Vous avez commencé à agir. Pas agir pour le climat. Mais agir comme dans un jeu de rôle. Jouer à la politique, jouer avec les mots, jouer avec notre futur»

La star reproche aux gouvernements et chefs d'entreprises de traiter la crise climatique «au mieux uniquement comme une opportunité commerciale pour créer de nouveaux emplois, activités et technologies verts». Quand on commence à se faire connaître avec un certain discours, difficile ensuite de s'en affranchir ou de le faire évoluer. Greta Thunberg, qui n'intéresse plus autant la foule, est la nouvelle célébrité à en faire les frais.

Une apparition dans une série

Et puis, ce 14 juillet, on apprenait dans la presse anglo-saxonne que Greta figure dans l'épisode 6 de la série Loki de l'univers Marvel.

Le passage obligé d'une popstar déchue? Ou n'est-ce qu'une pause temporaire dans le parcours d'un individu qui saura se renouveler et – pourquoi pas – nuancer ses propos dans la poursuite de ses objectifs?

Pluies, crues et inondations: les intempéries en Suisse

1 / 25
Pluies, crues et inondations: les intempéries en Suisse
source: sda / jean-christophe bott
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Les Suisses en ont ras-le-bol de la pluie

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel

Le Japon sous l'eau après des pluies torrentielles

Des pluies torrentielles se sont abattues samedi dans l'ouest du Japon. Dans plusieurs régions, les niveaux d'eau ont atteint le premier étage des habitations. Le bilan de la catastrophe se chiffre pour l'heure à un mort et deux disparus.

Plus d'un million de personnes ont reçu l'ordre d'évacuer après des précipitations record, qui ont provoqué samedi des inondations et des glissements de terrain dans l'ouest du Japon. Au moins un mort et deux disparus sont à déplorer.

Les autorités du département de Hiroshima et du nord de l'île de Kyushu ont émis le plus haut niveau d'alerte à évacuer. Dans le cadre de cette alerte, qui n'a aucun caractère obligatoire, environ 1,4 million d'habitants ont été invités à immédiatement …

Lire l’article
Link zum Artikel