International
Inde

Assaillis de cauchemars, des voleurs restituent des idoles hindoues

Image

Assaillis de cauchemars, des voleurs restituent des idoles hindoues

Les larrons n'ont pas tenu longtemps avant de rendre le butin, volé dans un temple vieux de trois siècles.
18.05.2022, 13:4718.05.2022, 17:03
Plus de «International»

Des voleurs vivant dans le nord de l'Inde ont restitué de précieuses idoles qu'ils avaient dérobées dans un vieux temple hindou, confessant avoir été assaillis de «rêves effrayants». Ils n'ont pour l'instant pas encore été identifiés par la police.

Dans une lettre de confession, les malfrats ont raconté n'avoir «pas été en mesure de dormir, de manger ni de vivre en paix» depuis leur larcin datant du 9 mai, a déclaré mardi un inspecteur de police.

Leur butin comprenait notamment une précieuse idole conçue en asthadhatu (octo-alliage) d'environ cinq kilogrammes et des ornements de divinités en argent qui appartenaient à un temple hindou, vieux de trois siècles, dédié au seigneur Balaji, incarnation du dieu Vishnou, dans le district de Chitrakoot dans l'Etat d'Uttar Pradesh.

Lundi soir, «les voleurs ont abandonné quatorze des seize idoles dérobées près de la maison du prêtre principal», accompagnées de leur confession, a ajouté le policier, précisant qu'ils demandaient à être pardonnés. (sda/ag)

18 personnes qui jouent les petits anarchistes
1 / 20
18 personnes qui jouent les petits anarchistes
source: reddit
partager sur Facebookpartager sur X
Un requin s'est égaré sur une plage de Majorque
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Poutine a une nouvelle stratégie pour approvisionner son armée
Peu de symboles incarnent aussi fortement le pouvoir de Poutine que le pont de Crimée. Mais il peut être ciblé trop facilement. Le Kremlin privilégie de nouvelles voies de chemin de fer en Ukraine occupée.

Début juillet 2023, deux explosions secouent l'un des symboles les plus importants du régime de Vladimir Poutine. Des drones navals ukrainiens portant 850 kilogrammes d'explosifs frappent les piliers du pont de Crimée, qui relie la péninsule au territoire russe. Un couple, en route vers les vacances avec leur fille, est tué lors de l'attaque. La jeune fille de 14 ans survit. La circulation automobile et ferroviaire est interrompue. Mais l'ouvrage emblématique ne s'effondre pas.

L’article