DE | FR

Le bilan de la pandémie en Inde serait jusqu'à dix fois plus élevé

Image: Keystone
Un nouveau rapport revoit drastiquement à la hausse le nombre de victimes du coronavirus en Inde. Pour ses auteurs, la pandémie serait de loin la pire tragédie de l'histoire du pays.
20.07.2021, 16:1120.07.2021, 17:06

Depuis le début de la pandémie, 414  482 personnes sont mortes du Covid en Inde, selon le dernier bilan de la Johns Hopkins University. Un bilan humain énorme, mais largement sous-estimé, soutient un nouveau rapport publié mardi.

Menée par l'économiste indien Arvind Subramanian, des chercheurs du Center for Global Development et de l'Université d'Harvard, cette étude serait la plus complète à ce jour sur les ravages de la pandémie en Inde, écrit Associated Press. Et ses conclusions sont sans appel:

«Les vrais décès se chiffrent probablement en millions et non en centaines de milliers»

Selon les auteurs de la recherche, le vrai bilan de la pandémie se situerait entre 3 et 4,7 millions de morts. Soit dix fois plus que le décompte officiel.

Comment expliquer cet écart entre les résultats de l'étude et le bilan des autorités? Pour les chercheurs, le comptage a pu manquer des décès survenus dans des hôpitaux débordés ou alors que le système sanitaire était sous pression.

Pire tragédie de l'Inde moderne

Si confirmé, ce bilan ferait de la pandémie la pire tragédie humaine de l'Inde moderne. Comment ce chiffre a-t-il été calculé? En combinant trois facteurs:

  • Les données du système d'enregistrement de l'état civil, qui recense les naissances et les décès dans sept États.
  • Des tests sanguins montrant la prévalence du virus en Inde.
  • Une enquête économique réalisée trois fois par an auprès de près de 900 000 personnes.

Les chercheurs ont ensuite examiné les décès de toutes causes et ont comparé ces données à la mortalité des années précédentes, une méthode largement considérée comme une mesure précise. (asi)

Voici l'une des causes de la flambée des cas qui a eu lieu en Inde: la fête religieuse Kumbh Mela

1 / 16
La Kumbh Mela a eu lieu en Inde, malgré le Covid
source: sda / idrees mohammed
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Plus d'analyses en lien avec le Covid

Le «oui» à la loi Covid est-il un test fiable pour la confiance du peuple?

Link zum Artikel

Quand est-ce que le Conseil fédéral rendra son pouvoir?

Link zum Artikel

«Théories du complot»: De quoi ne parle-t-on pas?

Link zum Artikel

Accentué par la crise, un élan libertaire parcourt la Suisse

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Risque-t-on une pénurie d'huile en Suisse? Voici ce que l'on sait
Chez nos voisins français, les rayons contenant de l'huile de tournesol sont vides, mais qu'en est-il en Suisse? Doit-on craindre une pénurie? Explications en trois points.

La crainte d'une pénurie est sur toutes les lèvres: la France voit ses rayons d'huile de tournesol vidés par les consommateurs inquiets. Doit-on craindre des conséquences semblables? Réponses des principaux acteurs suisses de la grande distribution.

L’article