International
Insolite

La voyante ne tient pas ses promesses, le client porte plainte

La voyante ne tient pas ses promesses, il porte plainte

L'Américain à qui la voyante avait promis un mariage heureux demande un «dédommagement» à hauteur de 25'000 dollars.
06.10.2021, 06:5606.10.2021, 15:44
Plus de «International»
Image
Image: Shutterstock

Un Américain a assigné en justice une voyante qui affirmait pouvoir lever une malédiction amoureuse lancée contre lui, mais qui n'a produit aucun résultat probant. Il réclame des dommages-intérêts pour 25'000 dollars.

Séance d'exorcisme

C'est sur Internet que le plaignant avait trouvé la «médium spécialiste des affaires de coeur», pour l'aider à se sortir de la mauvaise passe qu'il traversait avec son épouse.

Après lui avoir tiré les cartes, la voyante lui avait promis qu'il serait à nouveau heureux dans son mariage s'il lui donnait 5100 dollars (environ 4700 francs), afin de procéder à un exorcisme, assure-t-il. Il aurait en effet été victime d'une «sorcière engagée par son ex-petite amie», selon la plainte déposée à Los Angeles.

Mais malgré le versement d'un généreux acompte de mille dollars, cet habitant de Los Angeles n'a constaté aucune amélioration. Il a décidé de poursuivre la femme extra-lucide pour escroquerie.

Il assure avoir souffert d'insomnie, d'anxiété et de crises d'angoisse, et réclame 25'000 dollars à titre de dommages-intérêts. (ats)

Copin comme cochon: Les stories Instagram
Video: watson
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Plus de 20 politiciens tués: l'emprise des cartels s'intensifie au Mexique
En juin, le Mexique élira sa première présidente. Cette année électorale est déjà la plus violente de l'histoire du pays. La faute aux cartels de drogue, toujours plus brutaux contre les politiciens qu'ils considèrent indésirables. Qui pourra les arrêter?

Dans moins de deux mois, les Mexicains éliront leur première présidente. Mais cette première historique est ternie depuis quelques mois par une vague croissante de peur, mais aussi de violence. En effet, ces dernières années, les années électorales sont devenues de plus en plus dangereuses pour les politiciens et les candidats du Mexique.

L’article