DE | FR

Un évêque espagnol craque pour une autrice de romans sataniques

Le catholique ultra-conservateur Xavier Novell a dû faire l'impasse sur quelques principes. Le plus jeune évêque d'Espagne renonce à l'office parce qu'il est «tombé amoureux». Et pas de n'importe qui.
16.09.2021, 16:1116.09.2021, 16:38

Fin août, la nouvelle prenait les médias et l'Eglise espagnole par surprise. Fervent catholique, conservateur et exorciste à ses heures perdues, Xavier Novell annonce qu'il quitte ses fonctions. Officiellement, pour «raisons strictement personnelles».

Une démission suspecte

Forcément, ce départ mystérieux, relayé par la presse espagnole, suscite les plus folles rumeurs. Qu'est-ce qui pousserait ce religieux de la première heure, qui fut l'évêque le plus jeune d'Espagne lors de sa consécration en 2010, à jeter l'éponge?

Le 6 septembre, le site d'information Religion Digital a jeté la lumière (divine) sur le pourquoi du comment de cette démission soudaine: Xavier Novell est, selon ses ses propres mots, «tombé amoureux et voulait faire les choses correctement».

Cinquante nuances démoniaques

Les voies du Seigneur sont impénétrables, c'est le cas de le dire. Comme l'explique Le Monde, l'heureuse élue est une femme de 14 ans de moins que lui, séparée et mère de deux enfants. Accessoirement, elle est écrivaine de romans érotiques très crus et sataniques.

Imaginez Cinquante nuances de Grey, mettez-y une bonne dose de citations bibliques, Dieu, le Diable, une bonne dose de luxure, et vous y êtes. Son dernier roman, El infierno en la lujuria de Gabriel («L’enfer dans la luxure de Gabriel»), malheureusement non traduit, se présente comme rien de moins que le récit d’une «lutte entre le bien et le mal, entre Dieu et Satan». Haletant.

C'est l'hôpital (ou l'Eglise) qui se moque de la charité

Le Ciel doit aussi avoir un sacré sens de l'ironie. Xavier Novell n'était pas tout désigné comme le prêtre qui allait briser son célibat pour aller filer le grand amour.

Ultra-conservateur, l'évêque s'était donné pour mission de reconquérir l'Espagne par la religion. Il était connu pour ses prises de parole très radicales dans les médias.

  • Il se positionnait contre le préservatif et préconisait la chasteté pour prévenir la maladie.
  • Il considérait l'homosexualité comme un pêché dû à «l'absence symbolique de père».
  • Il définissait l'avortement comme «l'un des plus grands génocides de l'histoire».
  • Il défendait les thérapies de conversion sexuelle, pourtant extrêmement controversées.

Ajoutons pour le plaisir qu'il s'était nommé lui-même exorciste en 2015 et appréciait beaucoup organiser de grands dîners en compagnie de dizaines de fidèles. Il y parlait de «démon, de Jésus et du sexe» pour renforcer leur foi. Très à cheval sur la discipline, il chassait de l'église de la ville les jeunes filles venues faire leur confirmation avec des jupes trop courtes.

En 2011, lors d’un entretien au quotidien El País, il assurait que:

«Si un jour, je me trouve avec une femme qui m’attire par sa manière d’être, de penser ou de faire, et suscite en moi un sentiment d’affection conjugale, d’amour. Je crois que ce que je devrais faire et ce que je ferais serait de ne plus jamais la voir»

Comme quoi, il n'y a que les idiots qui ne changent pas d'avis.

Un petit exorcisme ne ferait pas de mal

Bref, on s'imagine un peu le personnage. Au point qu'aujourd'hui, ce revirement complet pousse certains prêtres à demander que lui soit pratiqué un exorcisme, afin de le guérir d’une «subjugation démoniaque». Des fidèles très déçus ont qualifié le comportement de «lamentable»

La Sœur Lucia Caram, figure médiatique religieuse espagnole, a estimé quant à elle que ce le prélat souffrait manifestement d'une «faiblesse psychologique» et d'un «déséquilibre mental».

D’autres ont préféré rappeler les mots prononcés par le pape François, deux jours après la renonciation de Xavier Novell: «L’hypocrisie dans l’Eglise est particulièrement détestable, (…) malheureusement, il y a de l’hypocrisie dans l’Eglise, avait-il déclaré au Vatican. Tant de chrétiens et tant de ministres sont hypocrites.» Et toc. (mbr)

Le gala du MET 2021

1 / 12
Le gala du MET 2021
source: sda / justin lane
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Copin comme cochon: les Tupperware

Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Khosta-2, ce nouveau coronavirus propagé par une chauve-souris russe
Issu de la même famille que le célèbre Sars-Cov-2, ce sarbecovirus est capable de se répliquer chez l'être humain et semble armé contre les vaccins actuellement sur le marché.

Un vague cousin qui déboule sans prévenir et qui nous veut du mal, ce n'est jamais très agréable. Les spécialistes le redoutaient, le voilà. Son petit nom? Khosta-2.

L’article