International
Intempéries

Un séisme de magnitude 7,1 a frappé l'est de la Nouvelle-Calédonie

Un séisme de magnitude 7,1 a frappé l'est de la Nouvelle-Calédonie

Image
Image: Twitter
Un séisme de magnitude 7,1 s'est produit samedi dans l'océan Pacifique à l'est de la Nouvelle-Calédonie, a annoncé l'institut d'études géologique des Etats-Unis (USGS). Un important tremblement de terre a déjà touché la région vendredi.
20.05.2023, 09:5920.05.2023, 11:29
Plus de «International»

L'épicentre de la secousse de samedi a été détecté à une profondeur de 35 km et à environ 300 km à l'est des côtes calédoniennes. Une réplique de magnitude 6,5 a frappé la même région quelques minutes après la première secousse, qui s'est produite à 12h51 locale.

Le centre d'alerte aux tsunamis du Pacifique (PTWC) a émis une alerte, avant de la retirer un peu plus tard.

Les secousses «ont duré peut-être deux secondes. [Elles n'étaient] pas trop grosses», a déclaré Nancy Jack, gérante de l'hôtel Friendly Beach Bungalows, situé en bord de mer sur l'île de Kana, au Vanuatu. Aucune vague importante n'a été observée, a-t-elle ajouté.

Vendredi, un séisme de magnitude 7,7 dans la même région a poussé les habitants vivant le long des littoraux à se précipiter vers des lieux plus en altitude sur plusieurs îles du Pacifique par peur de vagues géantes. L'alerte au tsunami avait été levée quelques heures plus tard. (chl/ats)

Le séisme qui a frappé la Turquie et la Syrie en images
1 / 22
Le séisme qui a frappé la Turquie et la Syrie en images
partager sur Facebookpartager sur X
De nouvelles images des inondations qui frappent le nord de l'Italie
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La Nouvelle-Calédonie ne doit pas devenir «le Far West», selon Macron
De passage par la Nouvelle-Calédonie, le président français Emmanuel Macron a appelé à l'apaisement dans l'archipel secoué par une vague de violences, qui a entraîné la mort de six personnes.

«J'ai décidé de venir parce qu'il ne faut jamais laisser la violence s'installer», a expliqué le chef de l'Etat, dans un entretien à la chaîne publique Nouvelle-Calédonie La 1ère, enregistré pendant sa courte visite jeudi et diffusée vendredi. Il a justifié les moyens importants déployés, notamment les 3000 effectifs des forces de sécurité intérieure, par la nécessité d'un «retour au calme».

L’article