International
Iran

En Iran, les manifestations se multiplient après la mort de Mahsa Amini

In this Monday, Sept. 19, 2022, photo taken by an individual not employed by the Associated Press and obtained by the AP outside Iran, a police motorcycle burns during a protest over the death of a yo ...
Lundi 19 septembre 2022, dans le centre de Téhéran, en Iran.Image: Keystone

En Iran, les manifestations se multiplient après la mort de Mahsa Amini

Depuis dimanche, des centaines de personnes défient les autorités pour dénoncer le décès de la jeune femme, après son arrestation par la police des moeurs à Téhéran.
20.09.2022, 21:4722.09.2022, 07:43
Plus de «International»

En Iran, de nouvelles manifestations ont eu lieu dimanche 18 et lundi 19 septembre, notamment à Téhéran et à Mashhad, pour dénoncer la mort de Mahsa Amini, une Iranienne de 22 ans, trois jours après son arrestation par la police des mœurs à Téhéran.

«Mort à la République islamique»

Comme rapporté par France info, lundi 20 septembre au soir, dans la rue Hejab (qui signifie voile musulman en persan):

«Plusieurs centaines de personnes ont scandé des slogans contre les autorités»
L'agence Fars

L'agence Fars a notamment diffusé une vidéo dans laquelle on voit, au milieu de la foule, des femmes qui retirent leur voile et crient: «Mort à la République islamique». The Guardian affirme également, vidéo à l'appui, que des images, circulant sur les médias sociaux, montrent des femmes en train de retirer leur foulard et des hijabs brûlés lors de manifestations.

Sur Twitter, les internautes s'embrasent également, vidéos à l'appui. Il est toutefois impossible à l'heure actuelle de vérifier ces sources.

Fars a également annoncé que la police a arrêté plusieurs personnes et dispersé la foule à l'aide de matraques et de gaz lacrymogène.

«De nombreux manifestants sont convaincus que Mahsa est morte sous la torture»
L'agence Fars

Le chef de la police de Téhéran, le général Hossein Rahimi, a de nouveau rejeté ces accusation. Il affirme:

«Il n'y a eu aucune négligence de notre part. Nous avons mené des enquêtes. Et toutes les preuves montrent qu'il n'y a pas eu de négligence ou de comportement inapproprié de la part des policiers»

Le 20 Minutes relaie, quant à lui, l'information selon laquelle trois personnes ont été tuées durant des manifestations au Kurdistan, d'après le gouverneur de la province, Ismail Zarei Koosha. Le responsable iranien situe ces décès dans différentes localités de la province, sans en préciser la date. Mais il parle aussi de morts «suspectes, faisant partie d’un complot fomenté par l’ennemi », avant d’affirmer que l’une des victimes avait été tuée par un type d’arme non utilisé par les forces iraniennes.

L'incendie de la station supérieure de Glacier 3000
1 / 12
L'incendie de la station supérieure de Glacier 3000
L'incendie s'est déclaré lundi matin vers 4h30.
source: police cantonale vaudoise
partager sur Facebookpartager sur X
Mexico a tremblé pour la troisième fois un 19 septembre
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Plus que 200 civils à Vovtchansk ++ l'Ukraine à la peine dans le nord-est
Suivez en direct les dernières infos sur la guerre de la Russie contre l'Ukraine et ses implications en Suisse ainsi que dans le monde.
L’article