International
Islam

Les femmes iraniennes en colère après la mort de Mahsa Amini

epa10191409 Iranian daily newspapers reporting Mahsa Amini���s death, in Tehran, Iran, 18 September 2022. Mahsa Amini, a 22 year old girl, was detained on 13 September by the police unit responsible f ...
Les journaux iraniens annoncent la mort de Mahsa Amini, décédée suite à son arrestation par la police des mœurs.Image: sda

Cheveux coupés et voiles brûlés: les Iraniennes sont en colère

Une vague de protestations déferle en Iran, suite à la mort de Mahsa Amini, une femme de 22 ans arrêtée par la police des mœurs, car elle ne portait pas le voile. Sur Twitter, les internautes dénoncent un «meurtre».
19.09.2022, 11:0020.09.2022, 18:33
Sandrine Spycher
Suivez-moi
Plus de «International»

Des femmes retirent leur voile, le brûlent. D'autres se coupent les cheveux. Ces protestations font suite à la mort de Masha Amini, arrêtée par la police pour son refus de porter le voile. Que s'est-il passé?

L'arrestation par la police

Mahsa Amini a été arrêtée par la police des mœurs à Téhéran mardi, selon Le monde. Ne portant pas le voile en public, elle aurait été battue par la police, d'après des témoins interrogés par la BBC. La police iranienne nie ces accusations.

Cité par la BBC, l'hôpital Kasra, au nord de Téhéran, déclare que Mahsa Amini a été admise mardi et ne montrait «aucun signe vital». Sa mort a été annoncée vendredi, après trois jours de coma.

Quel climat politique en Iran:

Les protestations aux funérailles

Les funérailles de Mahsa Amini ont eu lieu samedi dans la ville de Saqqez. Des vidéos sur les réseaux sociaux témoignent des mouvements de foule protestataires. Des femmes ont retiré leur voile. D'après la BBC, la police aurait ouvert le feu sur les manifestants.

Des femmes en colère sur Twitter

La colère s'est répandue sur les réseaux sociaux. Un mouvement de soutien a pris forme avec le hashtag #Mahsa_Amini. Sous ce hashtag, des femmes publient des vidéos où on les voit se couper les cheveux ou brûler leur hijab.

Ces enfants réagissent au trailer du film «La petite sirène» et c'est trop mignon
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le «boucher de Téhéran» est mort: qu'est-ce que ça change pour l'Iran?
Ebrahim Raïssi est mort ce week-end dans le crash d'un hélicoptère. Le président de l'Iran, désigné par beaucoup comme le successeur du Guide suprême, était l'un des piliers du régime.

Le président iranien Ebrahim Raïssi, qui a trouvé la mort dans le crash de l'hélicoptère qui le transportait, aux côtés de plusieurs autres dignitaires de la République islamique, dont le ministre des Affaires étrangères Hossein Amir Abdollahian, était un loyaliste de longue date. Sa disparition représente un coup dur pour les dirigeants conservateurs du pays.

L’article