International
Iran

#MahsaAmini: 12 arrestations et 5 policiers blessés à Londres

Mahsa Amini: 12 arrestations et cinq policiers blessés à Londres

Demonstrators hold placards outside the Iranian Embassy in London, Sunday, Sept. 25, 2022. They were protesting against the death of Iranian Mahsa Amini, a 22-year-old woman who died in Iran while in  ...
Des manifestants tiennent des pancartes de soutien à Mahsa Amini, devant l'ambassade d'Iran à Londres.Image: sda
Les manifestants protestaient contre la mort d'une jeune femme détenue par la police des moeurs à Téhéran.
26.09.2022, 05:5026.09.2022, 08:12
Plus de «International»

Cinq policiers au moins ont été «sérieusement blessés» et douze personnes arrêtées dimanche lors d'incidents en marge d'une manifestation aux abords de l'ambassade d'Iran à Londres, après la mort de Mahsa Amini, 22 ans, arrêtée le 13 septembre par la police des moeurs pour «port de vêtements inappropriés».

Une situation plus que tendue:

Selon la police de Londres, des officiers étaient déployés près de l'ambassade dimanche, alors que des «rassemblements importants» s'étaient déroulés ces derniers jours, dans le calme, dans la capitale britannique.

Des vidéos sur les réseaux sociaux montraient notamment une foule scandant «mort à la République islamique».

«Si la majorité de ceux qui étaient présents dimanche à l'ambassade continuaient à se comporter de manière responsable, un groupe important a cherché à s'en prendre à la police et à des manifestants avec lesquels ils n'étaient pas d'accord.»
Scotland Yard, le siège de la police de Londres

Centre islamique ciblé

Des unités de maintien de l'ordre équipées de casques et boucliers ont été déployées, poursuit la police londonienne. Les incidents ont d'abord éclaté aux abords de l'ambassade avant de se déplacer vers les quartiers proches, où le centre islamique d'Angleterre a été «pris pour cible».

Les policiers ont pu «assurer la sécurité du bâtiment», mais ce faisant ont essuyé des jets de projectiles. Cinq membres des forces de l'ordre au moins ont été hospitalisés, notamment pour des fractures, selon la police. Elle a procédé à douze arrestations pour participation à des désordres violents.

A Paris, la police a utilisé des gaz lacrymogènes pour empêcher des milliers de personnes défilant contre la répression des manifestations en Iran d'atteindre l'ambassade de la République islamique. (ats/jch)

Hadis Najafi, nouveau symbole fort de la révolution iranienne
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
L'armée russe envoie des tondeuses à gazon au front
Sur le terrain, les troupes russes créent la surprise avec des solutions à petit budget. L'un des derniers exemples? Un «véhicule militaire» capable d'acheminer des munitions sur le front et de mettre les blessés à l'abri.

Malgré le fait que Vladimir Poutine fasse l'éloge d'une armée soi-disant moderne et invincible, la réalité du conflit donne à voir une toute autre image. Les témoignages récoltés vont des «chars de l'époque soviétique» aux collections de musées réquisitionnées pour le front. Les soldats se plaignent d'armes très anciennes – ils doivent parfois manier des pièces de collection qui n'attendent que d'être exposées en vitrine.

L’article