DE | FR

L'Autriche sort une «carte de l'islam» et fâche les musulmans

La présentation par le gouvernement autrichien d'une «carte de l'islam» sur internet a provoqué jeudi un tollé chez les musulmans, qui la jugent stigmatisante.
27.05.2021, 21:3028.05.2021, 15:45

Cette carte interactive «témoigne d'une intention manifeste du gouvernement de stigmatiser tous les musulmans comme un danger potentiel», a réagi le Conseil représentatif des musulmans (IGGÖ) dans un communiqué transmis à l'AFP. Plus tôt dans la journée, la ministre conservatrice de l'intégration, Susanne Raab, avait annoncé un nouveau site internet nommé «carte nationale de l'islam».

Le grand public peut désormais y trouver les noms de plus de 600 mosquées et associations, leurs adresses, l'identité de leurs responsables et leurs liens éventuels à l'étranger. Il ne s'agit pas de lancer un «soupçon généralisé sur les musulmans», avait assuré Mme Raab, mais de démasquer «dans les arrière-cours» des «idéologies» remettant en cause «les valeurs de la démocratie libérale».

Cette carte est le fruit d'une collaboration entre l'Université de Vienne et le Centre de documentation sur l'islam politique, un organisme créé l'année dernière par la coalition entre les conservateurs et les Verts. Ceux-ci ont toutefois pris leurs distances à l'égard de cette initiative.

«Aucun ministre ou député écologiste n'a été ni impliqué ni informé», a souligné la porte-parole à l'intégration, Faika El-Nagashi, au sein du parti Les Verts. «Ce projet qui mélange musulmans et islamistes est le contraire de ce à quoi devrait ressembler la politique d'intégration».

Le chancelier conservateur Sebastian Kurz cible régulièrement ce qu'il appelle «l'islam politique». (ats/afp)

Minneapolis commémore George Floyd

1 / 6
Minneapolis commémore George Floyd
source: sda / craig lassig
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

What’s in/what’s out, les news de ta semaine

Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Covid-19: la soeur de Kim Jong-un accuse Séoul de «crime contre l'humanité»
Malgré les dernières déclarations de son frère, Kim Yo-jong pense que ce dernier a été infecté par la Corée du Sud, qu'elle menace de «représailles».

L'influente soeur du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a accusé Séoul d'avoir provoqué l'épidémie de Covid-19 dans son pays, ont rapporté les médias publics jeudi.

L’article