DE | FR

Chute de téléphérique à Stresa: le drame n'était qu'une question de temps

En cas de rupture du câble, le système de freinage d’urgence devrait s’enclencher, ce qui n’a pas été le cas.
En cas de rupture du câble, le système de freinage d’urgence devrait s’enclencher, ce qui n’a pas été le cas.Image: sda
Depuis près d'un mois, la cabine du téléphérique de Mottarone était «une roulette russe» pour les passagers.
27.05.2021, 06:3427.05.2021, 17:32

Au fur et à mesure que l’enquête avance dans le terrible accident de téléphérique à Stresa, au plus des éléments viennent mettre en lumière une cause non-accidentelle.

Trois personnes ont été arrêtées: le dirigeant de la société Ferrovie del Mottarone, le directeur du téléphérique et son chef opérationnel. Elles sont soupçonnées d'avoir volontairement désactivé le système de freinage d'urgence, qui rencontrait des problèmes.

Des raisons économiques

La procureure de Verbania, citée par le journal italien La Repubblica a indiqué que «c'était un choix conscient dicté par des raisons économiques. Le téléphérique aurait dû rester à l'arrêt».

Le système de freinage d’urgence de l'une des deux cabines s'était bloqué à plusieurs reprises, l'empêchant d'avancer. Le système a donc été désactivé avant le grand week-end de la Pentecôte. Les trois responsables incriminés ont estimé que «la rupture d'un câble était impossible».

Système de freinage trafiqué

L'enquête a permis de démontrer que le système de freinage d'urgence de la cabine tombée dans le vide avait été trafiqué. La «fourchette», à savoir le dispositif permettant de désactiver le frein, avait été activée. Les trois hommes ont reconnu les faits.

Depuis la réouverture du téléphérique le 26 avril, l'une des deux cabines se bloquait régulièrement en raison d'une série d'anomalies qui déclenchaient le système de sécurité, qui a donc été désactivé.

Conscients du problème, mais les yeux fermés

«Pour remédier au problème, le gestionnaire et les responsables du téléphérique ont décidé de désactiver le dispositif de freinage sur la cabine... Et donc lorsque le câble s'est rompu, le système d'urgence n'a pas pu fonctionner», précise la procureure dans La Repubblica. Les responsables étaient convaincus que jamais un câble n’aurait pu rompre.

L'unique survivant «s'est réveillé» à l’hôpital

L’unique survivant, un enfant de cinq ans dont les parents, le frère et deux arrière-grands-parents sont morts dans l’accident, souffre d’un traumatisme crânien et de fractures des jambes. «Il se réveille progressivement et il n’est plus intubé», a annoncé mercredi matin le directeur de l’hôpital de Turin où il est soigné, Giovanni La Valle, repris par Euronews. (ga)

La chute d'une cabine à Stresa

1 / 9
La chute d'une cabine à Stresa
source: sda
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Dénucléarisation: La sœur de Kim Jong-un refuse une offre de Séoul
Les analystes jugeaient très minces les chances pour que Pyongyang accepte cette offre, formulée pour la première fois en mai par le dirigeant sud-coréen.

La puissante sœur du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a rejeté vendredi une offre d'aide économique en échange d'une dénucléarisation, formulée par le gouvernement sud-coréen.

L’article