DE | FR

A Tokyo, une attaque au couteau fait 9 blessés

Le lieu de l'agression est situé seulement à quelques kilomètres du site olympique des compétitions équestres. L'auteur de l'attaque s'est rendu à la police.
06.08.2021, 20:4308.08.2021, 17:28

Au moins neuf personnes ont été blessées vendredi dans une attaque au couteau à bord d'un train de banlieue à Tokyo. Un suspect a été interpellé peu après les faits après s'être enfui puis rendu, reconnaissant être l'auteur de l'agression, selon des médias locaux.

Des actes violents de ce genre sont très rares au Japon. Cette attaque survient alors que la capitale du pays est en alerte maximale, en tant que ville hôte des Jeux olympiques. L'agression a eu lieu en soirée à bord d'un train de banlieue à Setagaya, un arrondissement de l'ouest de Tokyo.

Une partie du service suspendue

Une femme d'une vingtaine d'années a été grièvement blessée, selon la chaîne de télévision publique NHK citant les services de secours. Le lieu où a été commise l'agression est situé à quelques kilomètres du site olympique des compétitions équestres.

La compagnie de train concernée, Odakyu Electric Railway, a annoncé sur son site internet avoir suspendu une partie de son service en raison d'une «attaque dans une rame», sans donner plus de précisions.

L'auteur de l'attaque s'est rendu

Le train a été acheminé vers un arrêt d'urgence. Selon les médias, le suspect, un jeune homme âgé d'une vingtaine d'années, a été arrêté par la police après s'être rendu chez un commerçant, et avoir déclaré au gérant qu'il était l'auteur de l'attaque.

Selon l'agence de presse Kyodo, l'auteur des faits avait abandonné à bord du train son arme blanche ainsi qu'un téléphone.

Développement suit

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Iran: «Couper internet permet à la police de tuer à huis clos»
Depuis la mort de Mahsa Amini, le 16 septembre, des révoltes embrasent l'ensemble du pays. L'un des outils de la répression a été la coupure d'internet. Derrière cette action, quel est l'objectif du gouvernement? Et cela va-t-il freiner les contestations? Entretien avec un sociologue du numérique.

Les manifestations qui embrasent l'Iran entrent dans leur troisième semaine. Elles ont débuté le 16 septembre, le jour où Mahsa Amini, arrêtée pour un voile mal porté, est tuée pendant sa garde-à-vue par la police des moeurs.

L’article