International
Japon

Le premier ministre japonais échappe à une explosion

Le premier ministre japonais échappe à une explosion

Japanese Prime Minister Fumio Kishida delivers a speech to support his ruling party?s candidate in a local election, near a train station in Wakayama, western Japan Saturday, April 15, 2023. Kishida w ...
Image: sda
Le premier ministre japonais Fumio Kishida a repris samedi ses activités de campagne électorale, selon les médias locaux. Elles avaient été interrompues par une explosion et un dégagement de fumée alors qu'il s'apprêtait à prononcer un discours dans l'ouest du pays.
15.04.2023, 09:1415.04.2023, 12:33
Plus de «International»

Plusieurs médias, dont l'agence de presse Kyodo, ont rapporté qu'un objet ressemblant à une «bombe fumigène» avait été lancé, mais qu'il ne semblait pas y avoir de blessés ou de dégâts visibles sur les lieux. Une personne a été interpellée sur place, au port de pêche de Saikazaki dans le département de Wakayama, où Kishida devait prononcer son discours, selon la chaîne de télévision publique NHK.

«Il y a eu une forte explosion (...) La police enquête pour connaître les détails, mais je voudrais m'excuser d'avoir inquiété et incommodé de nombreuses personnes»
Fumio Kishida

Aucune confirmation officielle n'a été immédiatement émise par les autorités, et la police s'est refusée à tout commentaire. La NHK a diffusé des images montrant un homme arrêté par la police alors que la foule se dispersait. L'homme a été arrêté pour des soupçons d'«obstruction à l'activité commerciale», selon la chaîne.

«J'étais sous le choc. Mon cœur bat encore très fort»
Une femme présente sur les lieux, à la NHK

Une autre personne a expliqué à la chaîne de télévision qu'un mouvement de panique au sein de la foule s'était déclenché avant même l'explosion, après que quelqu'un a dit avoir vu un engin explosif être lancé.

Un incident «regrettable»

Kishida venait de terminer de goûter du poisson sur les lieux et s'apprêtait à s'adresser à la foule pour soutenir un candidat de son Parti libéral-démocrate (PLD) lors des prochaines élections partielles à la chambre basse du Parlement lorsque l'incident s'est produit.

«Il est regrettable qu'un tel incident se soit produit au beau milieu d'une campagne électorale, qui constitue le fondement de la démocratie. C'est une atrocité impardonnable.»
Hiroshi Moriyama, responsable de la stratégie électorale du PLD

Le Japon a renforcé ses dispositifs de sécurité après l'assassinat en juillet dernier de l'ancien premier ministre Shinzo Abe, tué par balles alors qu'il s'exprimait lors d'un événement de campagne électorale. Ce nouvel incident survient alors que le Japon accueille ce week-end des réunions ministérielles du G7 dans le nord et le centre du pays, et que le sommet des dirigeants des pays de ce groupe doit se tenir en mai à Hiroshima. (chl/ats)

L'attaque contre le pont de Crimée en images
1 / 13
L'attaque contre le pont de Crimée en images
source: sda
partager sur Facebookpartager sur X
Les inondations en Floride sont dues au réchauffement climatique
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Zelensky critique Orban et remercie la Suisse
Lors du sommet des chefs d'Etat et de gouvernement européens qui débute ce jeudi au Royaume-Uni, Volodymyr Zelensky a fait savoir qu'une deuxième rencontre suite à la Conférence pour la paix en Ukraine du Bürgenstock serait organisée, Viola Amherd confirme.

Des représentants de près de 45 pays européens ainsi que des institutions de l'Union européenne, du Conseil de l'Europe et de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN) se sont réunis au Palais de Blenheim près de la ville anglaise d'Oxford. A cette occasion, Volodymyr Zelensky a remercié la Suisse pour l'organisation du sommet du Bürgenstock et a affirmé:

L’article