en partie ensoleillé
DE | FR
International
Jeff Bezos

Amazon veut interdire à ses employés d'utiliser certains mots

La nouvelle messagerie interne d'Amazon compte censurer certains termes.
La nouvelle messagerie interne d'Amazon compte censurer certains termes.

Scandale: les mots tabous qu'Amazon veut interdire à ses employés

Enième polémique en vue pour le gros joujou de Jeff Bezos? D'après une enquête exclusive d'un journaliste de The Intercept, la firme au sourire fléché plancherait sur une nouvelle messagerie interne dans laquelle des termes seront censurés par la machine. En voici une trentaine. (Il y a «toilettes» et «travail d'esclave» dedans.)
06.04.2022, 16:0607.04.2022, 08:50
Suivez-moi
Plus de «International»

Une application de chat interne à l'entreprise, c'est déjà pas la fête, mais quand on vous interdit d'écrire certains mots qui pourraient froisser la direction, ça peut devenir un véritable calvaire. Le géant Amazon, jamais en retard lorsqu'il s'agit de malmener sa base, en serait (déjà) là.

Selon une enquête exclusive parue dans le média d'investigation The Intercept, la machine à cash de Jeff Bezos plancherait sur un nouvel outil de messagerie dans lequel des termes seront purement et simplement censurés par l'algorithme interne. Dans le viseur des rois du shipping (trop?) facile, des mots-clés associés, pour la plupart, au monde impitoyable des syndicats.

Ces derniers étant évidemment les ennemis numéro un d'Amazon, tant la firme enchaîne les controverses, il paraît peu étonnant que tout soit entrepris pour que le Conseil d'administration puisse passer des week-ends presque paisibles.

Raté. Le journaliste Ken Klippenstein, bête noire de Bezos quand il s'agit de révéler des trucs un peu gênants, a eu accès à des documents internes et des extraits de meeting un brin gênants.

Par exemple:

«Il faut se méfier des syndicats et du côté obscur des réseaux sociaux. Nous devons nous assurer d'avoir une communauté positive»
Dave Clark, responsable des activités grand public d'Amazon.

Selon le responsable des activités grand public d'Amazon, l'objectif principal de cette messagerie, appelée «Shout-Outs», sera «de réduire l'attrition des employés en favorisant le bonheur des travailleurs». Rien que ça. Si des premiers tests seront réalisés à la fin du mois d'avril, le filtre à mots-clés risque bien avant de faire frémir le personnel et... ce fameux «côté obscur des réseaux sociaux».

Selon des documents internes:

«Les Shout-Outs feront partie d'un système de récompenses ludiques dans lequel les employés reçoivent des étoiles et des badges virtuels pour des activités qui ajoutent une valeur commerciale directe.»
Des documents que The Intercept a pu se procurer.

En plus des traditionnelles grossièretés ou insultes, l'entreprise a donc eu l'idée d'agrandir cette liste noire pour la rendre plus... enfin moins....

La liste:

  • Je déteste les syndicats
  • Incendie
  • Résilié
  • Indemnisation
  • Augmentation de salaire
  • Intimidation
  • Harcèlement
  • Je m'en fous
  • C'est inquiétant
  • Stupide
  • C'est stupide
  • Prison
  • Menace
  • Pétition
  • Grief
  • Injustice
  • Diversité
  • Éthique
  • Équité
  • Accessibilité
  • Vaccin
  • Senior
  • Ops
  • Salaire vital
  • Représentation
  • Taux de favoritisme
  • Injuste
  • Travail des esclaves
  • Maître
  • Concerné
  • Liberté
  • Robots
  • Comité des déchets
  • Coalition

Et...

  • Toilettes

Amazon a répondu

Toilettes? Vraiment? Oui, souvenez-vous, en 2021, une énième polémique avait contraint Amazon à s'excuser publiquement: certains salariés devaient uriner dans des bouteilles en PET pour maintenir la cadence infernale des livraisons.

L'entreprise a répondu à The Intercept, en début de semaine, par l'intermédiaire de sa porte-parole Barbara M. Agrait. «Nos équipes réfléchissent toujours à de nouvelles façons d'aider les employés à s'engager les uns avec les autres.» En tentant d'éteindre le feu:

«Ce programme particulier n'a pas encore été approuvé et peut changer de manière significative ou même ne jamais être lancé du tout»
Barbara M. Agrait, porte-parole d'Amazon
«Un complot!» Comment la TV russe parle du massacre de Boutcha
Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Cette petite île idyllique est la nouvelle cible des passeurs de migrants
De plus en plus de migrants arrivent en Grèce en provenance d'Afrique du Nord. Leur nouvelle destination est une petite île qui était jusqu'à présent considérée comme un endroit secret, inconnu des touristes.

La semaine passée, les garde-côtes grecs ont découvert au sud de la Crète un bateau de migrants incapable de manœuvrer et transportant 85 passagers. Les personnes ont été secourues. L'incident révèle une nouvelle tendance.

L’article