DE | FR

Joe Biden nomme une nouvelle porte-parole à la Maison Blanche

Karine Jean-Pierre, nouvelle porte-parole de la Maison Blanche, s'exprime lors d'un point de presse à Washington.
Karine Jean-Pierre, nouvelle porte-parole de la Maison Blanche, s'exprime lors d'un point de presse à Washington.Image: sda
Ce poste très exposé est pour la première fois attribué à une femme noire et ouvertement lesbienne.
06.05.2022, 04:4806.05.2022, 06:46

Le président américain Joe Biden a annoncé jeudi avoir choisi Karine Jean-Pierre comme la prochaine porte-parole de la Maison Blanche.

«Elle sera la première femme noire et ouvertement LGBTQ+. Elle donnera une voix à de nombreuses personnes et elle permettra à beaucoup d'avoir de grands rêves.»
Sa prédécesseur, Jen Psaki

L'Américaine âgée de 44 ans remplacera Jen Psaki, dont elle était jusqu'ici l'adjointe, à partir du 13 mai, selon un communiqué de la Maison Blanche, dans lequel Joe Biden se dit «fier» de cette nomination. Le président y loue aussi «l'expérience, le talent et l'honnêteté» de sa future porte-parole.

Karine Jean-Pierre est la première femme noire à endosser le rôle de «Press Secretary». Cette francophone, qui partage la vie d'une journaliste de CNN, avec laquelle elle a une fille, devient aussi la première lesbienne à assumer cette fonction redoutablement exposée.

Née en Martinique de parents haïtiens qui ont ensuite émigré aux Etats-Unis, elle a travaillé sur les deux campagnes de Barack Obama (2008 et 2012), puis celle de Joe Biden en 2020, avant de rejoindre son équipe à la Maison Blanche.

Diplômée de la prestigieuse université de Columbia avant de s'engager dans le monde associatif et politique, Karine Jean-Pierre a souvent expliqué combien le parcours de sa famille, emblématique du «rêve américain», avait été déterminant pour sa carrière.

Elle a grandi à New York, où son père a travaillé comme chauffeur de taxi et sa mère comme soignante à domicile. «Je suis tout ce que Donald Trump déteste», expliquait-elle en 2018 dans une vidéo pour l'organisation MoveOn, dont elle fut un temps une des principales figures. (ats/jch)

Restons à Washington: Une sénatrice américaine explose sur le droit à l'avortement

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
5 pubs folles qui prouvent que les Américains ont un problème avec les armes
Les Etats-Unis ont connu une nouvelle tuerie de masse dans une école. La National rifle association (NRA), puissant lobby des armes, est à nouveau pointée du doigt. Voici quatre pubs qui montrent qu'elle n'a aucune limite.

L'Amérique s'est réveillée avec effroi suite à la tuerie perpétrée à l'école primaire d'Uvalde au Texas. La NRA ou lobby des armes ne semble pas touchée par ce nouveau massacre et ne vacille pas. La principale association pro-arme du pays, qui compte des millions de membres, ne démord pas de son refus de réglementer l'achat des armes. Elle n'hésite pas à investir des millions dans des campagnes publicitaires pour promouvoir la détention d'arme à titre privé. Voici cinq pubs WTF qui montrent que la NRA n'a aucune limite.

L’article