DE | FR

Rudy Giuliani a fait pression sur l'Ukraine pour nuire à Biden

Image: sda
L'ancien conseiller de Donald Trump, Rudy Giuliani, a fait pression sur le gouvernement ukrainien pour le pousser à enquêter sur des complots sans fondement concernant Joe Biden. C'est ce que révèle un enregistrement audio exclusif, consulté par CNN.
08.06.2021, 11:3908.06.2021, 17:31

L'enregistrement audio remonte à juillet 2019. Il s'agit d'une conversation téléphonique entre Rudy Giuliani, conseiller de longue date de l'ancien président Donald Trump, le diplomate américain Kurt Volker et Andriy Yermak, un conseiller du président ukrainien Volodymyr Zelensky.

Pendant les 40 minutes de l'appel, Rudy Giuliani dit plusieurs fois à Yermak que Zelensky devrait annoncer publiquement deux enquêtes concernant:

  • Une éventuelle corruption de Joe Biden en Ukraine.
  • Les allégations selon lesquelles l'Ukraine s'est immiscée dans l'élection de 2016 pour nuire à Trump.

Ces deux affirmations sont fausses, rappelle CNN. En demandant cela, l'avocate de New York visait à endommager Joe Biden, à l'époque candidat à la présidence et principal adversaire de Donald Trump dans la course à la Maison Blanche.

«Mettre de côté les malentendus»

Rudy Giuliani aurait également promis que si les Ukrainiens accédaient à sa demande, cela «clarifierait vraiment les choses» et qu'il parlerait à Donald Trump pour s'assurer que «les malentendus sont mis de côté». Il a également ajouté que cela «pourrait être une bonne chose pour avoir une bien meilleure relation».

Cet appel précède la célèbre conversation téléphonique entre Trump et Zelensky, pendant laquelle le président américain a demandé à son homologue ukrainien de se pencher sur les affaires en Ukraine du fils de Joe Biden.

Ces deux conversations sont devenues plus tard un élément central de la première destitution de Trump, où il a été accusé de solliciter l'aide des Ukrainiens pour sa campagne. (asi)

Plus d'articles concernant les Etats-unis

Les confidences du fils sulfureux de Joe Biden agitent les Américains

Link zum Artikel

Les Etats-unis évoquent un boycott des JO de Pékin

Link zum Artikel

Que penser des 65 premiers jours du Président Biden

Link zum Artikel

Un rapport de l'OMS sème le trouble entre la Chine et les USA

Link zum Artikel
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Les hackers de Poutine sont nuls et Anonymous le prouve
Des activistes du net ont piraté le groupe de hackers pro-russes Killnet. Leurs objectifs? «Discréditer les hackers fidèles au Kremlin et de perturber leurs activités», écrivent les hacktivistes d'Anonymous sur Twitter.

La cyberguerre des hackers prend une nouvelle tournure: le collectif international d'hacktivistes (activistes hackers) Anonymous s'est lancé à la poursuite du groupe de hackers Killnet, fidèle au Kremlin. Ces derniers sont notamment connus pour leurs cyberattaques contre les institutions gouvernementales de différents pays de l'Otan.

L’article