International
Législatives 2022

Député français depuis 20 ans, Jean Lassalle ne rempile pas

Législatives 2022

Député français depuis 20 ans, l'original Jean Lassalle ne rempile pas

Chantre de la ruralité, deux fois candidat malheureux à l'élection présidentielle, l'atypique député béarnais Jean Lassalle, 67 ans mardi, a annoncé lundi qu'il ne se représenterait pas aux prochaines législatives.
02.05.2022, 21:3803.05.2022, 06:21
Plus de «International»

Il a fait son annonce à Oloron-Sainte-Marie (Pyrénées-Atlantiques). «C'est avec beaucoup d'émotion que je prends cette décision. La circonscription me manquera beaucoup», a déclaré, visiblement ému, le député Libertés et Territoires, élu à l'Assemblée nationale depuis 20 ans, lors d'une conférence de presse à sa permanence.

Une élection présidentielle «jouée d'avance»

L'élu, qui aura 67 ans mardi, a justifié sa décision par la «situation nationale», fustigeant une élection présidentielle «jouée d'avance».

«J'ai le sentiment que le pays se disloque sous nos yeux. Les territoires ruraux n'intéressent plus personne, à l'image de ma vallée d'Aspe», a-t-il regretté, prenant exemple sur la RN134, entre Pau et l'Espagne, «carrément délaissée par l'Etat».

L'ancien berger béarnais, connu pour ses interventions singulières dans l'hémicycle, a assuré qu'il «n'en avait pas fini avec la politique». «Mais je suis persuadé que je dois mener ma lutte différemment», a-t-il souligné.

Des «impératifs médicaux» et une plainte électorale

Il a également mis en avant ses «impératifs médicaux», expliquant qu'il allait «subir une opération chirurgicale délicate à cœur ouvert dans les prochains jours», sans préciser si cette raison de santé était le motif de sa décision.

Et d'évoquer l'enquête pénale ouverte par le parquet de Pau à la suite de la mise en scène publique de son abstention au second tour de l'élection présidentielle, dans un bureau de vote de sa commune de Lourdios-Ichère. «Moi et ma commune avons été déshonorés. Je me battrai corps et âme pour défendre mon honneur», a assuré le député en évoquant ces poursuites pour des «infractions au code électoral concernant les atteintes à la sincérité des scrutins».

Les suffrages de la commune, dont il a été le maire pendant 42 ans, ont été annulés par le Conseil Constitutionnel, qui a dit envisager d'«éventuelles poursuites pénales». Pour ce type d'infraction, le code prévoit une peine pouvant aller jusqu'à un an d'emprisonnement ainsi que des peines complémentaires comme l'inéligibilité et l'interdiction du droit de vote.

Jean Lassalle, qui avait remporté plus d'un million de voix et 3.13% des suffrages lors du premier tour sous l'étiquette de son mouvement Résistons!, avait mimé devant l'urne au second tour le geste du vote, avant de glisser son «bulletin blanc» dans sa poche, se déclarant «abstentionniste devant l'urne».

Son frère comme relève?

Concernant les prochaines élections, le député a indiqué qu'il était en discussion avec son frère Julien Lassalle, berger retraité, pour que ce dernier reprenne le flambeau. Ce dernier «va prendre sa décision dans les prochains jours».

L'ancien élu UDF, qui avait rejoint le Modem de son ancien ami François Bayrou, avant de rompre avec lui et de fonder son mouvement Résistons !, a indiqué «avoir une quinzaine de jeunes autour de lui» auxquels il veut «apprendre ce que c'est de défendre les autres et de les aimer». «J'ai l'espoir de les présenter aux prochaines législatives», a-t-il poursuivi.

Lors de la campagne présidentielle, il avait fait de ses bien-aimées campagnes sa «grande cause nationale» en parcourant le pays dans un grand bus à impériale bleu, son deuxième «tour de France», après celui effectué à pied en 2013. (ats/foj)

Yannick Jadot est nul en géo
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Voici la dernière lubie de Poutine pour surveiller les Russes
Les Russes peuvent encore acheter anonymement des cartes SIM, mais cela ne devrait bientôt plus être le cas. Voici pourquoi.

Il y a quelques semaines seulement, Vladimir Poutine rempilait pour un cinquième mandat à la tête de la Russie. Il avait auparavant remporté des élections - considérées comme truquées - avec plus de 87% des suffrages. Cela n'a pas surpris grand monde. En revanche, cette mainmise sur le pouvoir empêche de savoir si le dirigeant rallie vraiment une majorité de la population.

L’article